La petite ville de Humboldt rend hommage à ses Broncos

Le maire de Humboldt, Rob Muench, a pris la parole lors de la cérémonie de dimanche soir.
Photo: Jonathan Hayward La Presse Canadienne Le maire de Humboldt, Rob Muench, a pris la parole lors de la cérémonie de dimanche soir.

Le domicile des Broncos de Humboldt s’est transformé en lieu de recueillement, le surlendemain de l’effroyable tragédie qui a coûté la vie à 15 personnes prenant place dans l’autobus de l’équipe, vendredi soir.

Une cérémonie de recueillement s’est déroulée dimanche soir à l’aréna Elger-Petersen, le domicile des Broncos. Le premier ministre Justin Trudeau, notamment, était présent.

L’équipe de hockey junior a été décimée vendredi lors d’un accident qui a coûté la vie à 15 personnes, dont l’entraîneur et plusieurs joueurs, en plus de faire 14 blessés. La tragédie a bouleversé le pays d’un océan à l’autre et a même eu des échos à l’étranger.

À 22 h, dimanche, près de 4,5 millions de dollars avaient été amassés dans une campagne de sociofinancement sur le site GoFundMe pour les joueurs et les familles touchés par le drame. L’objectif affiché est de 4 millions. Tous les joueurs des Canadiens de Montréal ont convenu de donner à la campagne de souscription, a annoncé l’organisation sur son site Internet. L’argent sera partagé entre les 14 survivants de l’accident et les familles des personnes tuées.

En matinée, les bancs étaient remplis à l’église catholique Sainte-Augustine à Humboldt, où le révérend Joseph Salish a affirmé aux paroissiens qu’ils ne devaient pas retenir leurs larmes.

M. Salish a soutenu que les vies des gens touchés de près ou de loin par la tragédie routière seraient transformées pour toujours. Entre les messes, de nombreuses personnes — dont plusieurs avaient les yeux rougis par les pleurs — se prenaient dans les bras les unes et les autres à l’occasion d’un petit-déjeuner des Chevaliers de Colomb déjà prévu dans la salle communautaire de l’église.

L’intersection où est survenu l’accident a été rouverte à la circulation peu avant midi, dimanche. Si les carcasses de l’autocar et du semi-remorque avaient été enlevées des lieux, on pouvait encore apercevoir des cartes de jeu et un DVD brisé du film Slap Shot éparpillés dans le fossé. Des agents de la GRC du détachement de Nipawin, là où se rendait l’autocar, sont venus y déposer des fleurs.

La tragédie a eu des répercussions jusqu’au Royaume-Uni. La reine Elizabeth II a fait part de sa peine et de celle du prince Philip. « Nos pensées et nos prières accompagnent ceux qui ont tant perdu, leurs familles et tous les Canadiens endeuillés en ces temps d’épreuves », a-t-elle déclaré par communiqué.

Sa représentante au Canada, la gouverneure générale, Julie Payette, a tenu à consoler les proches des victimes. « Pour faire face à l’adversité, il est important de se regrouper et de chercher réconfort, force et courage dans nos communautés et auprès d’êtres chers. On ne peut revenir en arrière ni effacer la perte, mais on peut reconstruire afin d’honorer la mémoire de ceux tombés », a-t-elle dit.

Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, s’est entretenu avec son homologue de la Saskatchewan, Scott Moe, pour « lui exprimer toute la solidarité des Québécoises et des Québécois ».

Identification des victimes

La GRC a confirmé dimanche soir le nom des deux dernières victimes dont l’identité n’avait pas encore été révélée. Il s’agit de Jason Leicht, un attaquant âgé de 19 ans de Humboldt, et de Logan Boulet, un défenseur âgé de 21 ans de Lethbridge en Alberta.

D’autres victimes avaient été identifiées par des proches au cours de la journée de dimanche. Les noms des joueurs Conner Lukan, Evan Thomas, Adam Herold et le Fransaskois Xavier Labelle avaient été ajoutés à la macabre liste. L’entraîneur adjoint Mark Cross, de Strasbourg, en Saskatchewan, Glen Doerksen, le conducteur de l’autobus qui transportait l’équipe de hockey junior, et un jeune statisticien qui collaborait à la station CHBO, Brody Hinz, âgé de 18 ans, ont eux aussi perdu la vie dans la tragédie.

Parmi les autres victimes, on retrouve l’entraîneur-chef des Broncos, Darcy Haugan, le capitaine de l’équipe, Logan Schatz, les joueurs Jaxon Joseph, Logan Hunter et Stephen Wack, ainsi que le descripteur de leurs matchs à la radio, Tyler Bieber.

Un autre entraîneur adjoint, Chris Beaudry, lui, a survécu. Il avait décidé de se rendre lui-même en automobile à Nipawin. Le président de l’équipe, Kevin Garinger, a indiqué qu’un des joueurs blessés avait obtenu son congé de l’hôpital.

Les victimes de la tragédie

Darcy Haugan

L’entraîneur de l’équipe a été décrit comme un « grand homme » sur les réseaux sociaux. Plusieurs ont souligné ses qualités de mentor auprès des jeunes joueurs.

Avant de devenir entraîneur, il avait joué son hockey junior dans la même ligue au cours des années 1990.

Il était marié et avait deux enfants.

————

Mark Cross

Mark Cross était un adjoint de Darcy Haugan. Il était de Strasbourg, en Saskatchewan.

Un cousin lui a rendu hommage sur le Web en disant de lui qu’il était un jeune homme généreux et attentionné doté un merveilleux sourire.

————

Logan Schatz

Le capitaine de l’équipe portait l’uniforme des Broncos depuis plus de quatre ans. Il était leur capitaine depuis deux ans et demi, a indiqué son père Kelly.

Natif de Allan, en Saskatchewan, il jouait au centre. Il avait été nommé joueur par excellence du mois de février après avoir obtenu huit points en neuf rencontres. Il était âgé de 20 ans.

———

Jaxon Joseph

La mort de ce joueur natif d’Edmonton a été confirmée par les Eagles de Surrey, son ancienne équipe de la Ligue junior de la Colombie-Britannique.

Selon le site Internet des Broncos, Jaxon Joseph était âgé de 20 ans. Il figurait parmi les meilleurs compteurs de la ligue depuis le début des séries. Il jouait sur le même trio que Logan Schatz.

En janvier, Logan Schatz avait rendu hommage à son coéquipier et à l’autre membre du trio, Conner Lukan.

« Il y a vraiment eu un déclic avec Joseph et Lukan. Je ne pourrais jamais être assez élogieux à leur endroit », avait-il déclaré.

————

Conner Lukan

Âgé de 21 ans, l’attaquant était originaire de Slave Lake, en Alberta.

Il a aussi joué pour les Saints de Spruce Groove, de la Ligue junior de l’Alberta, avant d’être recruté par les Broncos, l’an dernier.

Les Saints ont confirmé le décès de leur ancien porte-couleur, ainsi que celle de trois autres anciens joueurs : Stephen Wack, Jaxon Joseph et Logan Hunter.

————

Logan Hunter

L’attaquant âgé de 18 ans a grandi à St. Albert et a joué au sein de l’organisation des Raiders pendant quatre saisons.

Le président des Raiders, Kevin Porter, l’a décrit comme un jeune homme « ayant toujours le sourire aux lèvres ».

———

Stephen Wack

La mort du défenseur âgé de 21 ans a été confirmée par sa cousine Alicia Wack. Stephen a disputé deux saisons avec les Broncos.

Sur sa page Facebook, Alica Wack a écrit que son cousin faisait le meilleur pain d’épice maison et qu’il « vivait et respirait hockey ».

———

Adam Herold

Plus jeune membre de l’organisation des Broncos, ce défenseur aurait célébré son 17e anniversaire samedi. Sa mort a été confirmée par le directeur général de son ancien club, les Pat Canadians de Regina, un club de rang midget, John Smith.

L’adolescent avait été promu aux Broncos avant le début des séries éliminatoires.

Adam Herold était le capitaine des Pats Canadians. M. Smith l’a décrit comme un fort travailleur et un bon leader.

Il laisse dans le deuil ses parents et une sœur aînée.
————

Evan Thomas

Âgé de 18 ans et originaire de Saskatoon, Evan Thomas est un attaquant qui disputait une première saison avec les Broncos.

Les Rockets de Kelowna, de la Ligue junior majeure de l’Ouest, ont indiqué, par voie de communiqué, qu’il était le fils d’un de leurs anciens capitaines, Scott Thomas.

Son père a indiqué qu’Evan jouait aussi au baseball et était un bon élève.

—————

Glen Doerksen

Glen Doerksen était le chauffeur de l’autocar. Il travaillait pour la compagnie Charlie’s Charters.

Il conduisait aussi l’autocar d’un autre club, les Tigers de Kinistino.

Sur la page Facebook de son employeur, il est noté que M. Doerksen était « un ami, un mari et un père merveilleux ».

« Nous n’oublierons jamais le sourire que vous affichiez lorsque nous sommes partis d’Allan après avoir gagné le championnat et que vous avez ”klaxonné deux fois pour la coupe”. Ce soir, nous donnerons deux coups de klaxon en votre honneur. Reposez en paix, monsieur », a commenté l’organisation des Tigers.

—————

Tyler Bieber

Tyler Bieber était le descripteur des matchs de l’équipe à la radio sur les ondes de la station CHBO.

Un cadre de l’entreprise à qui appartient la station a confirmé par courrier la mort de M. Bieber.

————

Brody Hinz

Âgé de 18 ans, Brody Hinz était un statisticien qui collaborait avec la station de radio CHBO.

Le descripteur des matchs à la radio Tyler Bieber l’avait pris sur son aile, a indiqué Lydon Frieson, le président du propriétaire de la station, Golden West Radio.

Selon un autre communiqué, il poursuivait ses études à l’école secondaire.

Sa famille est frappée par une double tragédie. Un proche a indiqué sur Facebook qu’un autre membre de la famille avait perdu son bébé, mort peu après sa naissance.
————

Logan Boulet

Âgé de 21 ans, Logan Boulet est un défenseur originaire de Lethbridge, en Alberta.

Sa cousine Julie Kindt a raconté sur Facebook que le jeune homme était maintenu artificiellement en vie dans l’attente de receveurs d’organe.

Son parrain, Neil Langevin, a publié que son filleul avait signé sa carte de don d’organes quand il a célébré ses 21 ans, il y a quelques semaines.

« Son cœur continue de battre. Six personnes pourront bénéficier du don de Logan. Ses autres organes seront donnés à la science comme il l’avait demandé », a dit M. Langevin.

————

Jacob Leitch

Âgé de 19 ans, Jacob Leitch était un attaquant qui demeurait à Humboldt.

Il en était à sa première saison avec la formation de sa ville.

Ses proches se rappelleront de son « rire contagieux » et de son « sourire qui pouvait éclairer n’importe quelle pièce », a dit une proche Cassidy Tolley.
————
Parker Tobin
 

Le ministère de la Justice de la Saskatchewan a indiqué que le joueur Xavier Labelle, identifié auparavant comme l’une des victimes décédées, est toujours en vie, mais blessé. Parker Tobin figure cependant parmi les victimes de l'accident. 

Le bureau du coroner en chef a offert ses excuses pour cette erreur d’identification.