Voyage en réalité virtuelle à Roxham

La Gendarmerie royale du Canada a intercepté l’an dernier 18 836 demandeurs d’asile au Québec, dont une majorité sur le chemin Roxham. Le photographe Michel Huneault a documenté près de 180 de ces arrestations pour en tirer une oeuvre interactive qui nous emmène au bout de ce chemin, devenu celui de l’espoir.

Présenté ci-dessus, ce voyage immersif rend compte de 32 moments choisis de ces traversées, survenues entre février et août 2017. Pendant 16 jours, sa caméra a saisi ces instants charnières, ces trajectoires de vies brisées.

Pour Michel Huneault, assister à ces passages, c’est « observer directement l’histoire se dérouler sous nos yeux. Les guerres, les crises, les grands mouvements de populations : tout cela se passe à Roxham, concentré en quelques mètres carrés. Ce sont aussi les familles divisées, le choix radical de partir, l’espoir, la survie, la confusion ».

Produit par l’ONF et exposé à Montréal au Centre Phi à compter du 27 mars, ce voyage virtuel fusionne photographies et captations sonores des arrestations. Pour préserver leur anonymat, le photographe a choisi de recouvrir les silhouettes des demandeurs d’asile d’images de tentes et de vêtements, captées en 2015, lors de la crise migratoire en Europe, jetant un pont entre ces événements qui « participent de la même histoire ».

* Retrouvez le témoignage de Sidahmed dans notre dossier