Le grand patron de Facebook fait son mea culpa

Le grand patron de Facebook, Mark Zuckerberg
Photo: Mandel Ngan Archives Agence France-Presse Le grand patron de Facebook, Mark Zuckerberg

Le patron de Facebook Mark Zuckerberg a reconnu mercredi des « erreurs » et promis de faire mieux après la révélation de l’utilisation indue de données personnelles de millions d’utilisateurs par la firme britannique Cambridge Analytica.

Facebook « fait des erreurs » et « il y a encore à faire » pour améliorer son service, a-t-il indiqué, dans ses premiers commentaires sur cette affaire, se disant « responsable de ce qui se passe » sur Facebook et promettant de permettre aux usagers de mieux contrôler l’usage de leurs données personnelles.

 

 

D’autres détails suivront.