Le français en Amérique, une histoire d’amour

Annick Poitras Collaboration spéciale
Le français étend ses tentacules bien au-delà du Québec, reconnu comme le berceau de la francophonie en Amérique du Nord.
Photo: iStock Le français étend ses tentacules bien au-delà du Québec, reconnu comme le berceau de la francophonie en Amérique du Nord.

Ce texte fait partie d'un cahier spécial.

Du Québec à la Terre de Feu, en parcourant le fief de Trump et les multiples États d’Amérique latine et du Sud, près de 33 millions de personnes parlent le français sur le continent américain. Et c’est sans compter les nombreux francophiles amoureux de la langue de Molière, qui est aussi celle de Gabrielle Roy, une Franco-Manitobaine, et de Dany Laferrière, d’origine haïtienne, pour ne nommer qu’eux.

« Quand les gens réalisent qu’il y a autant d’individus qui parlent le français dans les Amériques, leur mâchoire se décroche ! » s’exclame Denis Desgagné, président-directeur général du Centre de la francophonie des Amériques, qui a pignon sur rue dans le Vieux-Québec.

En effet, le français étend ses tentacules bien au-delà du Québec, reconnu comme berceau de la francophonie en Amérique du Nord. Le français, c’est aussi la langue de plus de 10 millions de Canadiens, de 11 millions d’Américains, de 9 millions de résidents des Caraïbes et de plus 2 millions de Sud-Américains. Et plus de 200 000 Mexicains conversent en français entre deux fajitas !

Ériger des ponts entre tout ce beau monde, c’est la mission à laquelle se consacre quotidiennement le Centre, qui a été fondé en 2008 dans le cadre du 400e anniversaire de la ville de Québec. « À l’heure où il y a une forte attraction vers l’anglais, notamment due à Internet, il est plus important que jamais de promouvoir le français dans le contexte de la diversité culturelle des Amériques », explique Denis Desgagné, qui dirige l’organisme depuis 2011.

La création du Centre reflète la volonté du Québec d’assumer un leadership dans cette communauté éparpillée aux quatre vents. « Notre vision est celle d’une francophonie en mouvement, solidaire et inclusive, fait valoir le directeur général du Centre de la francophonie des Amériques. Nos programmes et activités développent des liens durables qui stimulent les échanges. On contribue aussi à une meilleure connaissance mutuelle des communautés francophones et des organismes qui oeuvrent pour la promotion du fait français. »
 

Le grand « tintamarre » du français


Pour le Centre de la francophonie des Amériques, le mois de mars est l’occasion de faire rayonner les réalisations des communautés qui travaillent à mettre la francophonie en valeur.

Sur le thème « Ensemble pour une francophonie vivante ! », une trentaine d’activités se déroulent cette année dans sept pays des Amériques : spectacles musicaux, prestations de poésie ou d’improvisation, rendez-vous littéraires avec des auteurs, projections de films, conférences, rencontres sous forme de panels et par l’entremise de portes interactives permettant des échanges entre des communautés du Nord au Sud.

Des activités se tiennent au Québec, mais également en Bolivie, au Salvador, au Guatemala, au Mexique, à Los Angeles, à New York et à Boston, de même qu’en Ontario et à Terre-Neuve. Par exemple, des ateliers d’improvisation à New York et à Los Angeles, la présentation du film Québékoisie à San Salvador, le spectacle du groupe ontarien LGS (Le Groupe Swing) dans la région de Boston, un déjeuner musical de la francophonie à La Paz en Bolivie, et bien d’autres.

« C’est une occasion de faire du bruit et d’affirmer que la francophonie existe et qu’elle est là pour de bon », affirme Denis Desgagné.

Tisser la toile au quotidien

Photo: Conseil des écoles publiques de l'est de l'Ontario Yao, slameur franco-ontarien et porte-parole de Slame tes accents, effectue des tourne?es dans les e?coles afin de donner des ateliers pe?dagogiques de slam et de faire la promotion du concours.

Le Mois de la Francophonie n’est qu’un des outils pour promouvoir la francophonie. Tout au long de l’année, le Centre, qui compte plus de 40 000 membres, propose une pléthore d’activités pour développer un sentiment d’appartenance à la francophonie. Le Centre privilégie la créativité, l’innovation, la solidarité et la coopération, dans le respect d’un devoir de mémoire.

« On tisse des liens dans divers domaines, que ce soit en culture, en économie, en communications, explique le p.-d.g. Le but est de créer des visions communes à travers les Amériques en misant sur l’action sociale et citoyenne, notamment avec les jeunes de 18-35 ans, pour faire en sorte que la francophonie ne s’improvise pas, mais qu’elle soit toujours en devenir. »
 

Les gens veulent partager des référents culturels et se lier au Québec et à la francophonie des Amériques, constate Denis Desgagné. « Par exemple, au cours des dernières années, la Louisiane a adopté plusieurs lois pour favoriser les services, l’affichage et l’accès à l’éducation en français. L’Ontario a désormais son propre ministère des Affaires francophones. Donc, ça bouge un peu partout et nous continuons à oeuvrer avec les nombreux organismes qui travaillent à promouvoir le français. »
 

Par exemple, la Bibliothèque des Amériques permet aux membres du Centre de découvrir les ouvrages de nombreux auteurs de l’Acadie, de l’Ontario, de la Louisiane, du Québec et des Antilles. Les oeuvres peuvent être empruntées par téléchargement en ligne.

À l’été 2018, 120 jeunes francophones des quatre coins des Amériques et des Caraïbes se rassembleront à Québec à l’occasion de la seconde édition du Parlement francophone des jeunes des Amériques. Cette formation axée sur la gouvernance et l’action citoyenne se tiendra à l’Assemblée nationale du Québec et à l’Université Laval, le plus vieil établissement d’enseignement supérieur francophone en Amérique. Conférences, ateliers et travaux parlementaires sont au programme afin de mobiliser ces jeunes qui seront invités à voir la francophonie sous divers angles et à proposer des solutions originales aux enjeux actuels.

Le Centre a aussi travaillé avec diverses organisations pour qu’un spectacle Québec-Acadie soit au programme du prochain Festival d’été de Québec. « Nous souhaitons ainsi incarner la francophonie des Amériques dans un événement grand public. »

Mois de la Francophonie : quelques activités à surveiller au Québec

Concours Slame tes accents

1er au 31 mars

En collaboration avec Richelieu international, le Centre invite les enseignants des Amériques et leurs élèves de 12 à 17 ans à participer à ce concours vidéo qui vise à mettre en avant une francophonie inclusive et à valoriser la multiplicité des accents français qu’accueillent les Amériques — 10 000 $ de prix à gagner.

Plus d’informations : http://www.francophoniedesameriques.com/slame/

Vocalités vivantes

16 au 18 mars

Musée de la civilisation, Québec

Vocalités vivantes, c’est un parcours cinématographique et poétique pancanadien, une série de rencontres avec des membres de six différentes communautés francophones.

« C’est une odyssée terrestre à travers la francophonie canadienne. Des poèmes comme vecteurs de rencontres, comme fils de discussions avec les mots des uns et des autres qui peuvent être les mêmes, mais dont les sonorités et l’agencement diffèrent », a souligné Simon Dumas, directeur général artistique de Productions Rhizome.

Le spectacle sera diffusé en direct sur la page Facebook du Centre.

Plus d’informations : http://vocalites.ca/

Projections de films

18 mars

Musée de la civilisation, Québec

Présentation des films Zachary Richard, toujours batailleur (Bellefeuille production) et de French en Amérique, épisodes 1 et 2. Produit par Slalom, ce film part sur les traces de ces hommes et de ces femmes qui ont repoussé les frontières de la langue française et qui, par leurs actions, font la différence. Vincent Leclerc, acteur québécois, sera présent pour échanger avec l’auditoire.

Le film sera aussi accessible du 20 au 25 mars à : francophoniedesameriques.com

20 mars

Bibliothèque Monique-Corriveau, Québec

L’Association internationale francophone des aînés, section Québec, le Centre de la francophonie des Amériques et la Bibliothèque de Québec présentent Intimités francophones d’eux, réalisé par Anne-Céline Genevois et Alex Lachapelle Raymond. Une discussion animée par Alix Renaud linguiste, traducteur, romancier et poète suivra la présentation.

20 mars

Bibliothèque de Drummondville

Présentation du film Un rêve américain.

Conférence, colloque

18 mars, 19 h

Nina Lefebvre, jeune ambassadrice de la francophonie des Amériques, organise Franconnecter, une conférence en ligne (webinaire) qui a pour but de montrer le dynamisme et le caractère vivant du fait français au sein de la francophonie des Amériques, ainsi que de favoriser la collaboration et les échanges.

En ligne (Inscription : https://tinyurl.com/ydcc5onu)

20 mars, 16 h

Université Laval, Québec

Le Centre de la francophonie des Amériques, l’Observatoire démographique et statistique de l’espace francophone et l’Université Laval présentent le colloque Migrations dans l’espace francophone américain : passé et présent, suivi d’une réception en présence de Christine St-Pierre, ministre des Relations internationales et de la Francophonie.

Quatre présentations sont prévues :

Yves Frenette, professeur et titulaire de la Chaire de recherche du Canada de niveau 1 sur les migrations, les transferts et les communautés francophones, Université de Saint-Boniface ;

Jean-Pierre Corbeil, directeur adjoint à la Division de la statistique sociale et autochtone et directeur du programme de la statistique linguistique à Statistique Canada ;

Haydée Silva, professeure titulaire à l’Université nationale autonome du Mexique ;

Samuel Pierre, président de GRAHN-Monde (Groupe de réflexion et d’action pour une Haïti nouvelle).

28 mars, 19 h

Bibliothèque Gabrielle-Roy, Québec

Le cercle littéraire Gabriel-García-Márquez de la Bibliothèque de Québec, en collaboration avec le Centre, présente la conférence intitulée La francophonie des Amériques : une constellation francophone. Denis Desgagné, président-directeur général du Centre, fera un portrait de la francophonie des Amériques et présentera les programmes proposés par le Centre.

Pour le programme complet des activités du Centre : www.francophoniedesameriques.com