Faut-il craindre le redoux des prochains jours?

Des amateurs de course à pied ont profité de la température clémente lundi pour aller s’entraîner aux abords du fleuve.
Photo: Jacques Nadeau Le Devoir Des amateurs de course à pied ont profité de la température clémente lundi pour aller s’entraîner aux abords du fleuve.

Après une semaine de fortes précipitations et l’arrivée de températures clémentes dans les prochains jours, faut-il craindre des conséquences sur les cours d’eau, presque un an après les inondations printanières de 2017 ?

Le redoux prévu cette semaine dans le sud du Québec ne devrait pas causer de problèmes, selon le ministère de la Sécurité publique du Québec, qui assure la surveillance de la crue des eaux.

« Ce qu’on remarque actuellement, c’est que les rivières sont en décrue. Le niveau est à la baisse et étant donné qu’il n’y a pas d’importantes précipitations qui seront combinées au redoux, ça va juste ralentir la baisse du niveau d’eau des rivières », dit Thomas Blanchet, porte-parole au ministère de la Sécurité publique.

Les avis de surveillance d’embâcles transmis la semaine dernière, notamment en Estrie et en Montérégie, ont même été levés.

« Ce qui peut poser problème, c’est lorsqu’on a, comme le printemps passé, beaucoup de pluie qui est combinée à la fonte de la neige », explique-t-il. « Dans les prochains jours, il fera au-dessus de zéro pendant le jour, mais ça va tomber au point de congélation la nuit. »

Maintenant rassurés, aussi bien profiter de ces quelques jours de redoux, notamment dans le sud du Québec, où la chaleur s’installera. Le thermomètre pourrait indiquer jusqu’à 10 degrés Celsius d’ici jeudi et les précipitations se feront rares. À Montréal, moins de 5 mm de pluie sont attendus.

« Le mois de mars peut amener bien des surprises, mais pour l’instant, on devrait rester au-dessus des normales de saison sur le sud du Québec », dit Denis Thibodeau, météorologue chez Environnement Canada.

D’ailleurs, au nord du fleuve Saint-Laurent, principalement dans l’axe entre l’Abitibi, le Témiscamingue, Parent et le Saguenay, il est trop tôt encore pour ranger les habits d’hiver. Jusqu’à 10 centimètres de neige sont prévus dès la nuit de mardi à mercredi.