Le Conseil LGBT réclame des mesures anti-discrimination

Le gouvernement du Québec doit instaurer des formations obligatoires « anti-racisme et anti-LGBTphobie » pour son personnel et assurer une représentation des populations racisées et de minorités culturelles au sein des organismes publics, recommande le Conseil québécois LGBT dans son rapport sur le racisme systémique soumis au ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion (MIDI). Sans « cautionner le changement de cap » du gouvernement cet automne vers un forum axé sur l’emploi et l’immigration, le Conseil québécois LGBT appelle toujours à la tenue d’une commission sur le racisme systémique.