Agressions sexuelles: Bertrand Charest interjette appel

L’ex-entraîneur de ski alpin Bertrand Charest fait appel de la peine de douze ans de prison qui lui a été imposée au terme de son procès pour agressions sexuelles. Reconnu coupable en juin d’avoir agressé sexuellement plusieurs adolescentes, il avait déjà annoncé qu’il en appelait de son verdict en juillet. Il avait demandé à être libéré en attendant son appel, mais la Cour d’appel avait rejeté cette requête avant Noël. L’ancien entraîneur de l’équipe canadienne junior de ski alpin féminine est incarcéré depuis son arrestation, le 11 mars 2015.