Froid polaire pour les célébrations du Nouvel An

La Ville de Montréal a invité les participants à «s’habiller pour braver des conditions de froid polaire».
Photo: Pedro Ruiz Le Devoir La Ville de Montréal a invité les participants à «s’habiller pour braver des conditions de froid polaire».

Malgré l’avertissement de froid extrême, des milliers de personnes se sont déplacées pour assister au spectacle principal du Party du Nouvel An sur la scène du quai Jacques-Cartier dans le Vieux-Port de Montréal.
 

C’est DJ KXO qui a lancé la fête à 21h.
 

Parmi les artistes présents, on compte aussi Garou, Vincent Vallières, Daniel Bélanger et Mes Aïeux.
 

Considérant le refroidissement éolien, les températures ressenties sont d’environ moins 30 degrés Celsius, selon le site de Métémédia.
 

Les services de météo préviennent la population, particulièrement les gens dont la santé est fragile et les enfants, sur les risques d’engelures.
 

À 19h, une halte-chaleur a été ouverte dans le marché Bonsecours et elle demeurera accessible jusqu’au petit matin.
 

La prestation de DJ Champion prévue peu après le coup de minuit a été annulée.

La Société des célébrations du 375e anniversaire de Montréal a annoncé dimanche après-midi que DJ Magic Stan sera plutôt aux commandes des tables tournantes.
 

Ce changement de dernière minute est dû à un bris d’équipement. Il n’y a « aucune indication » que cette situation est due au froid, a assuré la porte-parole de l’organisme, Isabelle Pelletier.
 

Les mesures de sécurité ont été renforcées cette année comme l’a expliqué à La Presse canadienne la directrice générale de Montréal en Fêtes, Arianne Simon. « On a triplé le nombre d’agents de sécurité sur le site comparativement à l’an dernier, on a aussi des corridors de sécurité et des blocs de béton pour empêcher l’entrée de personnes qui auraient des intentions malveillantes ».
 

Le grand décompte qui marquera le passage à la nouvelle année et aussi la fin du 375e anniversaire de Montréal aura lieu au quai de l’Horloge.
 

Un feu d’artifice et l’illumination du pont Jacques-Cartier sont aussi prévus pour souligner l’arrivée de 2018.
 

Cet après-midi, un grand festin gratuit était servi à tous les visiteurs au Marché Bonsecours. Tourtière, soupe aux pois et pouding chômeur étaient au menu.
 

Dans un communiqué, la Ville de Montréal a invité les participants à « s’habiller pour braver des conditions de froid polaire et à consommer de l’alcool de manière modérée afin de ne pas accroître les effets du froid ».
 

À Québec, la Grande Allée sera le lieu de rassemblement des fêtards. Deux scènes ont été installées sur le site, qui s’étend de l’hôtel Le Concorde jusqu’à l’Assemblée nationale. L’une sera dédiée à la musique traditionnelle québécoise. L’autre réunira des DJ.
 

Ailleurs au Canada

Dimanche, Calgary et Edmonton se sont ajoutés à la longue liste de localités — dont Ottawa et Toronto — qui ont dû ajuster leur plan en raison des avertissements de froid extrême diffusés par Environnement Canada.
 

Un porte-parole de la Ville d’Edmonton a écrit dans un communiqué que les activités étaient déménagées à l’intérieur. Bien que les feux d’artifice soient toujours prévus au coup de minuit, les autorités encouragent les citoyens à suivre les célébrations sur le web.


Calgary a annoncé que son événement de danse familiale aurait toujours lieu de 19 h à 21 h, mais la Ville a invité les citoyens à regarder la boule du Nouvel An descendre à la télévision et non dehors, au froid.
 

Le Cap-Breton a aussi annulé ses activités extérieures dimanche après-midi, soulignant que Environnement Canada avait prévu des rafales de 50 km/h, ce qui pourrait faire baisser le mercure à moins 20 degrés Celsius.
 

La Ville de Mississauga, en Ontario, a emboîté le pas à Toronto en reportant ses activités extérieures pour qu’elles se tiennent 30 minutes avant le coup de minuit.

 

Les manchots du zoo de Calgary mis au chaud

Bien que leur duvet noir et blanc soit conçu pour résister au froid, la plupart des manchots hébergés au zoo de Calgary ont été déménagés à l’intérieur en raison des températures glaciales.
 

La conservatrice du zoo, Malu Celli, a affirmé que les manchots royaux avaient été ramenés dans leur enclos intérieur après que les températures eurent chuté à moins 25 degrés Celcius.
 

Les bêtes seraient probablement capables d’affronter de telles températures, mais avec les petits manchots qui grandissent, le zoo préférait ne pas prendre de risque, a-t-elle ajouté.

Les manchots royaux sont habitués aux températures froides, mais ils vivent habituellement dans des climats plus modérés que leurs cousins qui sont en Antarctique, les manchots empereurs.
 

Selon Mme Celli, les manchots royaux passent leurs hivers à l’extérieur, mais chaque année, le froid glacial force les employés du zoo à les ramener à l’intérieur temporairement.

Les gardiens de zoo ont fait des ajustements pour plusieurs espèces en raison du froid, mais les visiteurs sont toujours les bienvenus, a conclu Malu Celli.

1 commentaire
  • Pedro Ruiz - Abonné 1 janvier 2018 16 h 11

    Photo: Pedro Ruiz