Un ancien d.g. de la Ville de Montréal mis à l’amende

Photo: Annick MH de Carufel Le Devoir Claude Léger

L’ancien directeur général de la Ville de Montréal, Claude Léger, a été condamné par l’Ordre des ingénieurs du Québec à une amende de 11 000 $ après avoir plaidé coupable de ne pas avoir dénoncé des tentatives d’ingérence politique dans le processus d’appel d’offres. Les faits reprochés à M. Léger remontent à 2008, alors que 12 firmes d’ingénieurs se partageaient les contrats de la métropole. Bien qu’il ait toujours refusé de participer au système, M. Léger n’a pris aucune mesure pour s’assurer de la conformité du processus, note le jugement. M. Léger, qui n’a pas d’antécédents disciplinaires, a été condamné après avoir plaidé coupable.