L’hommage rendu par l’Assemblée nationale

Photo: Collection Assemblée nationale du Québec, Marc-André Grenier

L’ex-journaliste et ex-directeur du Devoir Bernard Descôteaux a reçu mardi la Médaille d’honneur de l’Assemblée nationale, une distinction qui atteste de la reconnaissance de l’ensemble des parlementaires du Québec à son endroit. M. Descôteaux a fait son entrée au Devoir en 1974 et y a oeuvré pendant 25 ans comme journaliste avant de se voir confier la direction du quotidien, en 1999. Jusqu’en 2016, il a assuré la pérennité du Devoir en misant sur son lectorat et en réduisant sa dépendance à la publicité, a souligné le président de l’Assemblée nationale, Jacques Chagnon. « J’aime croire qu’à travers tout ce que vous avez voulu souligner, en me remettant cette reconnaissance, [vous avez aussi souligné] la valeur de ce journal, qui participe au débat démocratique depuis maintenant 107 ans », a déclaré M. Descôteaux, encore actif dans le milieu médiatique en tant que directeur du Centre d’études sur les médias de l’Université Laval, notamment. Il a obtenu une Médaille d’honneur au même titre que l’auteure Kim Thúy, la chanteuse Ginette Reno, le mathématicien Jean-Marie De Koninck et le skieur acrobatique Alexandre Bilodeau.