Surdose d’opioïdes: l’antidote naloxone désormais gratuit en pharmacie

Photo: Annik MH de Carufel Le Devoir

Québec — En cas de surdose d’opioïdes, l’antidote naloxone sera désormais accessible gratuitement. Québec donne suite à sa promesse faite en septembre de fournir gratuitement la naloxone aux consommateurs de drogues puissantes, comme le fentanyl, qui risquent de mourir s’ils forcent la dose. Un budget de 200 000 $ est prévu à ce chapitre. Dès vendredi, l’antidote sera disponible sur demande, gratuitement, dans les 1900 pharmacies du Québec, pour toute personne âgée de plus de 14 ans. Le programme sera révisé tous les trois ans. Les proches des consommateurs de ce type de drogues ayant fait une surdose pourront donc se procurer l’antidote et l’administrer à la personne dans le besoin. La crise des opioïdes, qui semble maintenant avoir atteint Montréal, a fait au moins 2816 morts au Canada en 2016, et ce bilan dépassera vraisemblablement les 3000 décès cette année.