Erreur dans le recensement linguistique: Statistique Canada s’explique en comité

Ottawa — Statistique Canada avait « détecté certains changements » dans les données sur la langue à l’étape de la validation, mais « n’a pas, à ce moment-là, capté » qu’il aurait fallu procéder à une révision avant de diffuser les données linguistiques qui ont provoqué un tollé au Québec. « Je sais ce qui s’est produit. Mais comment on a manqué cette erreur-là, c’est cette partie que je ne sais pas encore », a lâché devant les députés du comité permanent sur les langues officielles Marc Hamel, directeur général du programme du recensement. L’agence fédérale avait déjà fait son mea culpa en août dernier, expliquant que l’erreur avait été causée par le logiciel de compilation de données. Celui-ci a inversé les réponses dans des formulaires en français d’environ 61 000 personnes, dont environ 57 000 au Québec.