L’Ontario sommé de cesser d’isoler les détenus atteints de maladie mentale

Toronto — La Commission ontarienne des droits de la personne interpelle le gouvernement pour qu’il cesse ses pratiques d’isolement des détenus atteints de maladie mentale, sauf dans le cas de circonstances exceptionnelles. Une plainte a été déposée au Tribunal des droits de la personne de l’Ontario, alléguant que le gouvernement a transgressé un accord conclu en 2013 qui exigeait la mise en place de réformes majeures concernant l’isolement de détenus.