L’épreuve de 42 km du marathon de Montréal est annulée

Le temps exceptionnellement chaud prévu en fin de semaine pousse l'équipe du marathon de Montréal à annuler l'épreuve principale.
Photo: Pedro Ruiz Archives Le Devoir Le temps exceptionnellement chaud prévu en fin de semaine pousse l'équipe du marathon de Montréal à annuler l'épreuve principale.

Les conditions météorologiques exceptionnellement chaudes prévues pour la fin de semaine poussent les organisateurs du marathon de Montréal à annuler l’épreuve principale de dimanche, une première en 27 ans.

L’équipe du Marathon Oasis Rock ’n’ Roll de Montréal, conjointement avec les fonctionnaires de la Ville et les responsables médicaux, ont estimé que les températures ne permettraient pas « d’assurer une expérience de course sécuritaire pour la distance de 42,2 km ».

« On ne peut pas se permettre d’un point de vue sécuritaire d’avoir des coureurs qui vont courir 4, 5 ou 6 heures sous une chaleur qui va approcher 35 degrés en ressenti avec l’humidité », explique une porte-parole de l’événement, Vanessa Lyssan.

Le demi-marathon, d’une distance de 21,1 km, aura par contre bel et bien lieu. Les coureurs partiront toutefois une heure plus tôt, à 7 h 30 au lieu de 8 h 30, et l’épreuve sera limitée à une durée de 3 heures, au lieu des 6 heures initialement prévues.

Environ 5000 coureurs étaient inscrits à l’épreuve de 42,2 km, endeuillée en 2015 par le décès d’une jeune femme et l’hospitalisation d’une dizaine de personnes en raison de la chaleur.

Si de nombreux coureurs risquent d’être déçus, la décision est jugée « sécuritaire » par la Dre Anique Ducharme de l’Institut de cardiologie de Montréal.

À ses yeux, les risques de malaise visent surtout les amateurs qui doivent s’acclimater en peu de temps à la chaleur et à l’humidité de la journée.

Les professionnels n’en sont pas à l’abri pour autant, selon elle. « On a eu un été frais et sec, les conditions d’entraînement étaient très différentes de ce qu’on va avoir dimanche. »

Selon les prévisions d’Environnement Canada, le thermomètre devrait monter à 28 degrés Celsius dimanche ; or des pays aux températures plus élevées n’annulent pas leur marathon pour autant. « Il existe des normes pour les marathons, ça a été relevé à 30 degrés il y a une dizaine d’années, mais c’est plus ou moins respecté dans le monde, note Dre Ducharme. Surtout, elles sont basées sur la tolérance des jeunes recrues militaires, donc elles ne reflètent pas le profil des coureurs. »

Transfert d’inscription ou remboursement

Les personnes inscrites au marathon pourront, si elles le souhaitent, participer au demi-marathon. La différence de prix de l’inscription entre les deux épreuves ne sera par contre pas remboursée.

Les coureurs pourront sinon demander « de transférer leur inscription à n’importe quelle autre course de la Série des marathons Rock ’n’ Roll, y compris celle de Montréal en 2018, ou de recevoir un remboursement intégral », ont précisé les organisateurs.

L’épreuve du 10 km sera, elle, maintenue à 8 h 45 dimanche, mais limitée à une durée de 2 h 15. Aucun changement de programme n’est annoncé pour l’épreuve de 5 km et le P’tit Marathon de 1 km Tel-jeunes, samedi matin.

En tout, 30 000 athlètes doivent participer à des épreuves allant du kilomètre au semi-marathon ce week-end.

À voir en vidéo