Habib connaîtra sa peine à la fin de septembre

Dans le dossier d’Ismaël Habib, la Couronne propose une peine d’emprisonnement de neuf ans, alors que la défense en suggère une de six ans et six mois. Ismaël Habib est ce Canadien qui a été reconnu coupable d’avoir tenté de quitter le pays pour participer aux activités d’un groupe terroriste, en l’occurrence le groupe armé État islamique. Il avait aussi tenté d’obtenir un passeport de façon frauduleuse. Les procureurs de la Couronne et de la défense ont fait leurs observations sur la peine jeudi, devant le juge Serge Delisle, de la Cour du Québec, au palais de justice de Montréal. Le juge doit rendre sa décision le 29 septembre prochain.