Surdoses: les autorités britanno-colombiennes évaluent leurs options

Photo: Jonathan Hayward La Presse canadienne

Vancouver — Alors que le nombre de décès par surdose a bondi de 88 % en Colombie-Britannique, les autorités de santé envisagent d’offrir en ligne un médicament pour annuler les effets des surdoses et incitent les utilisateurs de drogues à consommer leurs produits avec d’autres personnes. Le service des coroners de la Colombie-Britannique indique que 111 surdoses mortelles sont survenues dans la province au cours du mois de juin. Ce bilan mensuel — le plus bas de l’année — porte le nombre total de morts par surdose depuis janvier à 780. Malgré la baisse remarquée au mois de juin, la coroner en chef de la province, Lisa Lapointe, signale que le nombre de victimes a grimpé en flèche par rapport aux six premiers mois de 2016. Il y avait eu 414 décès à la même période l’an dernier. Le fentanyl serait responsable d’une bonne partie de ces décès. Entre les mois de janvier et mai, ce puissant opioïde a été détecté dans 78 % des surdoses mortelles, précise le bureau de la coroner.