La citoyenneté retirée à un ex-nazi… à nouveau

Toronto — L’avocat d’un ex-membre d’un groupe d’extermination nazi affirme que le gouvernement canadien a de nouveau retiré la citoyenneté à l’homme de 93 ans. Ronald Poulton affirme qu’il s’agit de la quatrième fois que le gouvernement prend cette mesure à l’endroit d’Helmut Oberlander, et le résidant de Waterloo, en Ontario, prévoit de s’opposer à cette décision. M. Poulton précise que son client a réussi à ravoir sa citoyenneté trois autres fois. Né en Ukraine, Helmut Oberlander était membre d’un groupe d’extermination dans les territoires occupés durant la Deuxième Guerre mondiale. Il est en partie responsable de la mort de plus de deux millions de personnes, principalement des Juifs. L’homme, qui a agi à titre d’interprète, assure qu’il n’a jamais participé aux assassinats. Il n’a jamais divulgué son expérience en temps de guerre lorsqu’il a fait une demande d’immigration au Canada, ni à son arrivée au Canada en 1954 ou quand il a demandé la citoyenneté six ans plus tard.