Zoom sur le rituel hindouiste de «Tarpan»

Photo: Arun Sankar Agence France-Presse

Les cultures du Sud et du Sud-Est asiatiques vouent un vrai culte à leurs ancêtres, comme en Inde, où se pratique le rituel de «Tarpan». Ainsi, lorsqu’une personne meurt, il est de tradition de faire des offrandes au disparu et de prier, un an et six mois après sa mort. Les offrandes consistent généralement en ses mets préférés, que les familles pourront déguster après la cérémonie. Chaque année à l’anniversaire de la mort du défunt, les familles répètent ce rituel, censé garantir la paix et le bonheur à l’âme du défunt. Dimanche, une communauté hindouiste de Chennai, en Inde, pratiquait ce rituel au bord de la plage. Un photographe de l’Agence France-Presse en a immortalisé la cérémonie.

À voir en vidéo