Affiche haineuse au Saguenay

Une affiche portant l’inscription « Saguenay ville blanche » a été installée jeudi matin par-dessus l’écriteau du cimetière de Saguenay, à Saint-Honoré. Le maire de l’endroit, Bruno Tremblay, a lui-même retiré l’affiche offensante. Lundi dernier, en entrevue au journal Le Quotidien, l’Association islamique du Saguenay-Lac-Saint-Jean annonçait qu’elle réactiverait le projet de cimetière musulman qui avait été élaboré il y a deux ans à l’intérieur des limites du cimetière catholique Saguenay, situé à Saint-Honoré. Le projet a été rejeté par quelques votes, à l’époque. « Tous ces gestes haineux sont inacceptables dans une société. C’est blessant. Moi, ça me touche profondément », a commenté la ministre de l’Immigration, Kathleen Weil. La présence de l’affiche à Saguenay a coïncidé avec l’apparition d’autocollants anti-immigration à Sherbrooke. Le Service de police de Sherbrooke n’interviendra pas dans ce dossier puisque les messages sur les autocollants sont surtout de nature politique.

1 commentaire
  • Marc Therrien - Abonné 21 juillet 2017 08 h 53

    Un message qui porte à interprétation


    Le message «Saguenay ville blanche» est suffisamment général pour qu'on puisse y inférer ce que l'on veut selon nos allégeances politiques. Il peut servir tout aussi bien les intentions de chacune des parties prenantes du débat d'influencer l'opinion publique. On ne sait pas qui en sont les auteurs et en attendant de le découvrir, les personnes qui vivent difficilement avec le doute pour être capables de s'abstenir de juger feront les présomptions qui leur conviendront pour réduire leur niveau d'incertitude et exprimer leur conviction. Il s'agit donc d'un formidable outil de projection permettant à chacun de se révéler lorsqu'il émet son interprétaion.

    Marc Therrien