L’aéroport Montréal-Trudeau promet moins d’attente aux douanes

De nouvelles bornes permettront à tous les voyageurs de faire vérifier leurs documents de voyage, de remplir une déclaration à l’écran et de confirmer leur identité au moyen de la reconnaissance faciale.
Photo: Michaël Monnier Archives Le Devoir De nouvelles bornes permettront à tous les voyageurs de faire vérifier leurs documents de voyage, de remplir une déclaration à l’écran et de confirmer leur identité au moyen de la reconnaissance faciale.

Les voyageurs n’auront plus à attendre aussi longtemps aux douanes canadiennes à l’aéroport Montréal-Trudeau, ont promis jeudi Aéroports de Montréal (ADM) et l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC), dévoilant un ensemble de mesures visant à améliorer le temps de passage.

On a ainsi créé un nouveau centre de correspondances, une mesure qualifiée de « déterminante » par ADM et l’ASFC. L’objectif est de séparer le plus tôt possible les voyageurs en correspondance des autres qui terminent leur voyage à Montréal et qui doivent franchir la frontière. Le nouveau centre permettra aux voyageurs transitant par Montréal vers d’autres destinations d’être dédouanés dans un secteur dédié aux correspondances.

Des bornes et guérites supplémentaires ont par ailleurs été mises en service depuis l’été dernier dans le hall des arrivées internationales, souligne-t-on. Du personnel supplémentaire assiste les voyageurs durant les heures de forte affluence.

L’aéroport ajoute également un nouveau système d’affichage de temps d’attente, de sorte que les voyageurs aux arrivées internationales peuvent voir dans le corridor des arrivées, sur des panneaux d’affichage électronique, le temps d’attente estimé pour atteindre le contrôle primaire de l’AFSC. Le temps d’attente est également affiché dans l’aire de sortie publique des arrivées internationales et sur le site Web d’ADM.

De nouvelles bornes automatisées « plus performantes » remplaceront également les bornes existantes au cours de l’automne 2017. Ces bornes permettront à tous les voyageurs de faire vérifier leurs documents de voyage, de remplir une déclaration à l’écran et de confirmer leur identité au moyen de la reconnaissance faciale.

Le vice-président, Exploitation, infrastructures aéroportuaires et développement aérien chez ADM, Pierre-Paul Pharand, a déclaré qu’ADM a commencé à travailler conjointement avec l’ASFC dès l’automne dernier afin d’être prête pour la saison estivale 2017.

« Depuis 2012, la société a investi 12 millions, dont 6 millions pour la saison estivale, et nous poursuivrons nos efforts avec les prochaines phases d’amélioration », a-t-il indiqué.

À voir en vidéo

2 commentaires
  • Michel Thériault - Inscrit 6 juillet 2017 20 h 53

    Comment "écoeurer" davantage le voyageur

    Et puis, quand tout à coup on pense que c’est fini et qu’on a récupéré nos bagages, coup de théâtre : on doit refaire la file car il y a quelqu’un à cet aéroport qui a eu la brillante idée de poster un garde tout juste avant la sortie et à qui on doit remettre notre feuille de déclaration. Très brillant. Oui, vraiment très brillant.

    Un aéroport digne d'une République de sirop d'érable.

  • Claude Gilbert - Abonné 6 juillet 2017 21 h 23

    Très efficace!!!

    Nous avons eu l'occasion de voir la nouvelle organisation des douanes samedi dernier lors de notre retour de France. Comme nous avions une correspondance pour Québec, nous avons été très efficacement dirigés vers la nouvelle section des douanes. Toutes les guérites de douane étaient ouvertes et en moins de 5 minutes, nous voilà passer au douanes et qui plus est, nous voilà dans la zone sécurisée de l'aéroport sans passer de nouveau par la sécurité. Et les bagages en soute? Eh bien, ils sont maintenant dirigés directement à destination. Plus besoin de les ramasser à Montréal et de les remettre pour le vol de correspondance. Quelle amélioration! Bravo à tous ceux qui ont travaillé à mettre en place cette procédure améliorée.

    Claude Gilbert
    Jonquière