Policier attaqué à l’aéroport de Flint: le Montréalais Amor Ftouhi accusé

Un agent du FBi brandit une photo d'Amor Ftouhi, soupçonné d’avoir poignardé un policier à l’aéroport de Flint.
Photo: Paul Sancya La Presse canadienne Un agent du FBi brandit une photo d'Amor Ftouhi, soupçonné d’avoir poignardé un policier à l’aéroport de Flint.

Flint, Michigan — Le Montréalais de 49 ans soupçonné d’avoir poignardé un policier à l’aéroport de Flint, au Michigan, a été formellement accusé, mercredi, d’avoir perpétré un acte de violence dans un aéroport international et d’y avoir entravé la sécurité.

Amor Ftouhi, un Canadien d’origine tunisienne, a répété plusieurs fois « Allahou akbar » (« Dieu est grand ») mercredi devant un tribunal fédéral à Flint, a rapporté le Flint Journal. L’accusé aurait prononcé ces mêmes mots lorsqu’il aurait attaqué le lieutenant Jeff Neville, le 21 juin, à l’aéroport situé au nord-ouest de Detroit. Selon les autorités, le suspect aurait alors fait référence à des meurtres commis en Syrie, en Irak et en Afghanistan.

Jeff Neville a depuis obtenu son congé de l’hôpital. Il a pris part à un défilé de la fête de l’indépendance, mardi, dans la région de Flint.

L’attaque est survenue cinq jours après qu’Amor Ftouhi fut entré légalement aux États-Unis à Champlain, dans l’État de New York. Le FBI affirme qu’il transportait un couteau lorsqu’il a passé la frontière.