Un chroniqueur sanctionné pour avoir comparé le roi à Dieu

Le roi Salmane d'Arabie saoudite
Photo: Bandar al-Jaloud Agence France-Presse Le roi Salmane d'Arabie saoudite

Riyad — Un chroniqueur saoudien a été sanctionné pour offense à la religion après avoir conféré des qualités divines au roi Salmane, ont rapporté dimanche des médias saoudiens.

« Le roi a donné des directives pour suspendre l’auteur de l’article publié dans le quotidien Al-Jazirah et de sanctionner ce journal pour avoir publié l’article portant atteinte à l’unicité divine », a rapporté le journal en ligne Sabq.

Dans l’article incriminé, publié vendredi, Ramadan Jeridi al-Anzi a loué l’action du souverain saoudien en le présentant comme celui qui « pardonne », mais qui « punit sévèrement » aussi, des qualités propres à Dieu dans la tradition musulmane.

Le quotidien Al-Jazirah s’est excusé pour ces propos « inacceptables » et l’auteur de l’article a lui aussi présenté ses excuses pour « une erreur non voulue ».

L’Arabie saoudite est un royaume ultraconservateur régi par le wahhabisme, une version rigoriste de l’islam, et où les questions touchant à la religion restent très délicates.