Une ex-infirmière avoue avoir tué huit personnes âgées

Photo: Dave Chidley La Presse canadienne Elizabeth Wettlaufer

Une ex-infirmière ontarienne a admis, jeudi, qu’elle avait tué huit résidents de foyers pour personnes âgées en leur injectant de l’insuline, notamment parce qu’elle était malheureuse dans son travail et dans sa vie en général. Plus de sept mois après son arrestation, Elizabeth Wettlaufer, âgée de 49 ans, a plaidé coupable à huit chefs de meurtre prémédité, quatre chefs de tentative de meurtre et deux chefs de voies de fait graves. Les crimes ont été commis au cours des dix dernières années dans trois centres d’hébergement et de soins de longue durée de l’Ontario et dans une résidence privée où elle était employée.