Allégations de maltraitance: une garderie de Lachine fermée par le SPVM

La garderie visée pouvait accueillir des enfants de 0 à 5 ans.<br />
 
Photo: Getty Images La garderie visée pouvait accueillir des enfants de 0 à 5 ans.
 

Une garderie de l’arrondissement de Lachine a été fermée d’urgence, mercredi, par le Service de police de la ville de Montréal (SPVM), qui réagissait à une dénonciation selon laquelle des enfants auraient été victimes de maltraitance.

La propriétaire de la garderie Le Collège des petits anges, une femme de 59 ans, a été arrêtée vers 12 h 45.

Les policiers ont reçu la dénonciation mardi et ont eu une rencontre avec la direction de la protection de la jeunesse, le directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) et les enquêteurs du SPVM. La décision a été prise de fermer d’urgence la garderie.

La propriétaire de l’établissement, situé sur la 6e Avenue à Lachine, a été conduite mercredi au centre opérationnel du SPVM pour y être rencontrée par des enquêteurs.

La dénonciation fait état de voies de fait.

Lors de l’arrivée des policiers mercredi, il y avait huit enfants sous les soins de la propriétaire. Les policiers vont rester avec eux jusqu’à l’arrivée de leurs parents, a précisé Manuel Couture, porte-parole du SPVM.

La garderie pouvait accueillir des enfants de 0 à 5 ans.

D'autres détails suivront.

1 commentaire
  • Colette Pagé - Inscrite 31 mai 2017 20 h 24

    Tolérance zéro !

    Pour ces bourreaux d'enfants ! Impardonnable. Scandaleux.

    Plus de 20 tout-petits par jour victimes de maltraitance.
    Le Québec n'aime pas ses enfants.