La métropole fête ses 375 ans Montréal en photos

En cette journée qui marque le 375e anniversaire de Montréal, Le Devoir a demandé à son photographe Jacques Nadeau de partager cinq photos emblématiques de la métropole. Des images qui traduisent son appréciation des particularités de la grande ville qui donne aujourd’hui le coup d’envoi à ses festivités.

1 Le soir du 6 décembre 2016, la plupart des Montréalais avaient les yeux rivés vers la création lumineuse de Moment Factory qui illuminait le ciel de la ville en honneur des victimes de la tragédie de Polytechnique. En tournant sa tête, Jacques Nadeau a saisi le panorama qu’offre le belvédère du Mont-Royal aux Montréalais qui prennent le temps de s’y arrêter. Jacques Nadeau Le Devoir
2 En marchant dans les rues inondées de L’Île-Bizard la semaine dernière, notre photographe a fait plusieurs rencontres marquantes, dont celle de George, un Montréalais qui n’en revenait pas que sa cave soit au sec après la montée des eaux. Puisque les assureurs ne couvent pas « l’Act of God » — les catastrophes naturelles —, il remerciait le ciel en criant « Thank God » devant sa résidence. Jacques Nadeau Le Devoir
3 « À Montréal, l’art est partout, à l’intérieur comme à l’extérieur », dit Jacques Nadeau. En janvier dernier, il a pu se tailler parmi la foule au Musée des beaux-arts de Montréal, qui a accueilli la plus importation exposition jamais consacrée au peintre franco-russe Marc Chagall. Jacques Nadeau Le Devoir
4 Symbole du mouvement Idle no more, la plume rouge rappelle la contribution des autochtones dans la métropole. « C’est la façon de nous dire qu’ils sont encore là et qu’on ne doit pas les oublier », illustre Jacques Nadeau, qui a été témoin de nombre de leurs manifestations. Jacques Nadeau Le Devoir
5 Il n’y a pas d'endroit qui traduit le caractère multiethnique de la métropole qu’un établissement scolaire, selon notre photographe. Il a pris cette image de jeunes écoliers issus de plusieurs pays lorsqu’ils accueillaient le chansonnier québécois Gilles Vigneault, venu les visiter. Jacques Nadeau Le Devoir


À voir en vidéo