Grand format Les photos de la semaine du 22 avril 2017

Les Français font leur choix au premier tour de la présidentielle, Donald Trump remet en question des accords commerciaux avec le Canada, Kevin O’Leary abandonne la course à la chefferie du PCC, les manifestations au Venezuela font plusieurs morts : retour en images sur l’actualité de la semaine.

1 Washington (États-Unis), 25 avril 2017 | À la veille de son centième jour à la tête des États-Unis, le président Donald Trump a fortement remis en question ses relations commerciales avec le Canada cette semaine. Des mesures tarifaires ont notamment été prises contre les importations de bois de construction canadien, et des représailles ont été envisagées quant aux décisions canadiennes nuisant aux producteurs laitiers américains. Donald Trump en a aussi profité pour revenir sur le traité de libre-échange nord-américain (ALENA) entre le Canada, les États-Unis et le Mexique, qu’il qualifie depuis des mois de réel « désastre ». Il a toutefois décidé de ne pas le rompre, mais les trois pays prévoient de le renégocier « rapidement ». (Lisez nos articles sur le sujet) Brendan Smialowski Agence France-Presse
2 Nice (France), 27 avril 2017 |  Les derniers sondages n’ont cette fois-ci pas menti : Emmanuel Macron, du mouvement En marche ! est arrivé en tête avec 23,8% des voix, suivi par la présidente du Front national, Marine Le Pen, qui a récolté 21,4%. C’est la première fois sous la Ve République que les deux partis principaux représentant la droite et la gauche française, Les Républicains et le Parti socialiste, ont été écartés du second tour. (Lisez nos articles sur le sujet) Valery Hache Agence France-Presse
3 Montréal (Québec), 22 avril 2017 | Des milliers de Français se sont présentés dès 8 h samedi matin au collège Stanislas de Montréal afin de voter pour le premier tour de l’élection présidentielle. Une journée plutôt chaotique puisque certains ont dû attendre plus de trois heures sous la pluie pour exercer leur devoir de citoyen. Plusieurs ont même rebroussé chemin en cours de route. Pour éviter qu’une telle situation ne se reproduise au deuxième tour le 6 mai prochain, une pétition demande l’ouverture d’un deuxième site de vote pour les quelque 57 000 électeurs montréalais inscrits sur la liste électorale. (Lisez notre article) Guillaume Levasseur Le Devoir
4 Toronto (Ontario), 26 avril 2017 | Coup de théâtre dans la course à la chefferie du Parti conservateur. Quelques heures avant le dernier débat, le candidat Kevin O’Leary a finalement jeté l’éponge pour soutenir Maxime Bernier. En tête dans les sondages, Kevin O’Leary était convaincu de pouvoir remporter la course à la direction du parti. Il restait toutefois persuadé qu’il n’aurait pu gagner l’élection générale faute d’appuis au Québec. « C’est pour le bien du parti que je fais ça, et du pays », a-t-il lancé en conférence de presse. Son appui à Maxime Bernier pourrait maintenant propulser ce dernier en tête de la course. (Lisez notre article) Nathan Denette La Presse canadienne
5 Saint-Augustin-de-Desmaures (Québec), 27 avril 2017 | Après avoir consacré 14 ans de sa vie à la politique, le député libéral Sam Hamad a tiré sa révérence jeudi, choisissant de se tourner vers le secteur privé. « Je rentre à la maison », a-t-il lancé à sa famille, non sans verser quelques larmes. Élu pour la première fois en 2003 dans Louis-Hébert, dans la ville de Québec, il aura dirigé pas moins de sept ministères durant sa carrière. La dernière année n’a pas été de tout repos pour le député qui s’est vu écarté du Conseil des ministres, égratigné sur le plan de l’éthique. M. Hamad est le sixième député libéral à démissionner en trois ans, et le huitième à quitter le caucus libéral, en comptant Gerry Sklavounos et Pierre Paradis. (Lisez notre article) Jacques Boissinot La Presse canadienne
6 Caracas (Venezuela), 26 avril 2017 | Le Venezuela était toujours aux prises avec de violentes manifestations cette semaine. Des milliers de personnes sont descendues dans les rues depuis près d’un mois pour exiger le départ du président socialiste Nicolas Maduro. Les forces de l’ordre tentent d’empêcher les manifestants d’atteindre la capitale en les repoussant à coups de bombes lacrymogènes, de canons à eau et de balles en caoutchouc. En tout, une trentaine de personnes ont déjà perdu la vie depuis le début du mouvement de contestation. (Lisez nos articles sur le sujet) Federico Parra Agence France-Presse
7 Tel-Aviv (Israël), 24 avril 2017 | Le temps s’est arrêté lundi à Tel-Aviv. Comme chaque année lors du Yad Vashem, les Israéliens rendent hommage aux victimes de l’Holocauste. Au son lugubre des sirènes, chacun interrompt son activité pendant deux minutes, courbe la tête et se tient debout en souvenir de ces 6 millions de Juifs qui ont été massacrés pendant la Seconde Guerre mondiale. À 10 h précises, les automobilistes sont descendus de leur voiture, les autobus se sont arrêtés, de même que les piétons qui se sont recueillis dans les rues. Plus de 213 000 rescapés de la Shoah vivent en Israël en 2017, dont une grande partie vit en dessous du seuil de pauvreté, selon les organisations d’aide aux rescapés.  (Lisez notre article) Jack Guez Agence France-Presse
8 Mossoul (Irak), 27 avril 2017 | Les forces progouvernementales irakiennes ont repris mercredi au groupe État islamique (EI) la cité antique de Hatra, l’un des derniers importants fiefs djihadistes dans le pays et classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. Plus au sud, à Mossoul, des femmes et des enfants continuaient d’être évacués par bus pour rejoindre un camp de réfugiés à Hammam al-Alil. Selon l’ONU, près d’un demi-million de personnes ont dû quitter leur foyer à Mossoul depuis le début de l’offensive des forces gouvernementales pour reprendre la grande ville du nord de l’Irak au groupe EI, il y a plus de six mois. Christophe Simon Agence France-Presse
9 Montréal (Québec), 24 avril 2017 | Plus d’une centaine de cyclistes en colère se sont rendus à l’hôtel de ville lundi soir pour dénoncer la fermeture cet été du circuit Gilles-Villeneuve aux cyclistes, piétons et adeptes du patin à roues. La raison?? Des travaux de réaménagement, notamment la construction du nouvel amphithéâtre naturel de l’île Sainte-Hélène qui force le promoteur Evenko à déplacer ses spectacles sur le circuit Gilles-Villeneuve cet été. L’accès au circuit pour les cyclistes pourrait de plus être limité en 2018 aussi, puisque le chantier ne sera pas terminé. (Lisez notre articleAnnik MH de Carufel Le Devoir