Expo 67: la mémoire toujours vive un demi-siècle plus tard

Le psychédélique pavillon Kaléidoscope et le minirail: deux icônes de Terre des hommes
Photo: Le psychédélique pavillon Kaléidoscope et le minirail: deux icônes de Terre des hommes

Le 50e anniversaire d’Expo 67 ne passera pas inaperçu : la programmation officielle du 375e anniversaire de Montréal prévoit 14 événements consacrés à l’anniversaire de l’Exposition universelle. Petite sélection.

Expo 67: Mission impossible. Ce « thriller documentaire » des Productions de la Ruelle sera lancé le 25 avril lors d’un visionnement public à la Place des Arts (diffusion ultérieure à Canal D). Les réalisateurs Guylaine Maroist, Michel Barbeau et Éric Ruel ont eu accès à de nombreux documents exclusifs ou peu connus pour raconter la genèse de l’Expo et la façon dont ce projet fou fut réalisé contre toute logique en un temps record.

Expo 67 : Rêver le monde. Ce projet du Musée Stewart, situé sur l’île Sainte-Hélène, sera lancé le 26 avril. Le musée proposera une exposition qui plongera les visiteurs dans un parcours formé notamment d’installations immersives, à partir d’images de l’ONF et de Radio-Canada.

Mode Expo 67. Le Musée McCord propose, depuis le 17 mars, une exposition qui fait revivre le travail des créateurs dans le domaine de la mode à l’époque de l’Expo. Le musée lancera également le 9 juin une installation de 24 photographies en couleurs, rue McGill College, afin d’illustrer l’animation qui régnait sur les îles à cette époque.

Révolution.Le Musée des beaux-arts de Montréal propose, à partir du 17 juin, cette grande exposition immersive, reprise du Victoria and Albert Museum de Londres, qui se veut un parcours de la musique, du cinéma, de la mode et de l’activisme de la fin des années 1960. Le musée offrira aussi, à compter du 5 juin, La balade pour la paix, une exposition d’art public de 67 oeuvres rue Sherbrooke, en hommage à l’Expo et au 375e de Montréal.

À la recherche d’Expo 67.Ce projet du Musée d’art contemporain de Montréal est particulièrement attendu. Le musée a demandé à plusieurs artistes de produire des oeuvres qui s’inspirent d’Expo 67. Il s’agira de 19 oeuvres d’artistes québécois et canadiens qui voudront dialoguer avec l’esprit de 1967. Le musée veut également présenter quelques films avant-gardistes de 1967, recréés avec les technologies d’aujourd’hui. À partir du 21 juin.

Expo 67 Live. L’esplanade de la Place des Arts proposera en septembre une immersion cinématographique sur une douzaine d’écrans pour faire revivre l’Expo. Une production de l’ONF.

Terre des jeunes. Le Centre d’histoire de Montréal s’est lancé, il y a déjà quelques mois, à la recherche de la mémoire de ceux qui avaient de 11 à 21 ans en 1967. À compter du 16 juin, le Centre présentera une exposition qui rendra compte de cette expérience marquante pour toute une génération.