Toronto: réexamen de cas d’inconduite policière

Toronto — Deux affaires distinctes d’inconduite policière relativement au sommet du G20 à Toronto en 2010 progressent vers leur conclusion. La Commission civile de l’Ontario sur la police (CCOP) examinera les condamnations et les sanctions disciplinaires infligées à un cadre supérieur ayant ordonné des arrestations massives et à un policier ayant tabassé un manifestant avec une matraque. La deuxième audience porte sur le policier Babak Andalib-Goortani, suspendu cinq jours sans salaire pour usage d’une force excessive. Dans l’autre affaire, le surintendant Mark Fenton argue que le juge à la retraite John Hamilton a fait erreur en le condamnant pour une inconduite commise sur les instructions ou « en pleine connaissance de cause » de hauts gradés de la police. M. Fenton a écopé d’une réprimande formelle et de la perte de 30 jours de salaire pour avoir outrepassé ses pouvoirs et pour conduite déshonorante.

À voir en vidéo