Le procès Contrecoeur piétine

Toujours occupé à traiter une requête en divulgation de la défense concernant l’écoute électronique de communications entre des avocats et quatre des coaccusés, le juge Yvan Poulin, qui préside le procès du Faubourg Contrecoeur, n’a toujours pas entendu un premier témoin dans cette affaire. Me Isabel Schurman, avocate de l’accusé Frank Zampino, dira mercredi si elle est satisfaite des informations fournies par la Couronne concernant l’interception de conversations avec son client en 2015. Elle a toutefois évoqué la possibilité de présenter une autre requête. Rappelons que les sept coaccusés sont soupçonnés d’avoir manoeuvré afin de favoriser l’entreprise Construction F. Catania pour la réalisation d’un projet immobilier. Le procès du Faubourg Contrecoeur a débuté il y a maintenant près d’un an.