Le retour de la neige prévu aujourd’hui

Le mélange de grésil, de pluie verglaçante et de poudrerie qu’a connu le Québec mardi est désormais chose du passé.
Photo: Olivier Zuida Le Devoir Le mélange de grésil, de pluie verglaçante et de poudrerie qu’a connu le Québec mardi est désormais chose du passé.

La pluie verglaçante et le grésil qui ont surpris bien des Québécois mardi devraient céder le pas à la neige dès mercredi.

Selon Anna-Belle Filion, météorologue à Environnement Canada, la majorité de la province peut désormais pousser un soupir de soulagement. À partir du milieu de la journée, mercredi, de la neige intermittente devrait tomber sur la province. Seules les régions de la Gaspésie et de la Côte-Nord auront droit à une vraie tempête hivernale. « On s’attend à de bons vents, à de la poudrerie et à 30 à 40 centimètres de neige », a annoncé Mme Filion.

Dans le sud du Québec, y compris à Montréal, le répit sera de courte durée. « Un autre système, en provenance des Grands Lacs, devrait arriver dans la nuit de mercredi à jeudi », a affirmé la météorologue. Le mélange de grésil, de pluie verglaçante et de poudrerie qu’a connu le Québec mardi demeurera cependant chose du passé. « Ça devrait, en gros, apporter de la neige », a assuré Mme Filion. De quoi installer un bon fond de neige pour les amateurs de plein air qui voudront chausser leurs skis ou leurs raquettes au cours de la fin de semaine.

Mardi périlleux

De nombreuses personnes garderont néanmoins de mauvais souvenirs de la journée de mardi. La pluie verglaçante qui a précédé la chute de neige a causé l’annulation d’une centaine de vols à l’aéroport Montréal-Trudeau. Des écoles ont été fermées en Montérégie, à Québec, en Mauricie, dans les Laurentides, dans Lanaudière, en Estrie et dans le Centre-du-Québec. Plusieurs carambolages et accidents ont été rapportés sur les routes du Québec, entre autres sur les autoroutes 20 et 40, à Montréal. Les dommages ont surtout été matériels. La Sûreté du Québec n’a été avisée d’aucun décès.

1 commentaire
  • Marc Tremblay - Abonné 25 janvier 2017 06 h 00

    Fin de semaine

    Je veux féliciter l'auteure de cet article qui parle de la fin de semaine au lieu d'utiliser l'horrible mot week-end importé de France il y a une dizaine d'années par les médias.