Les régions craignent pour leur avenir

Québec — Les régions sont inquiètes pour leur développement, a estimé hier Claude Béland. C'est pourquoi une conférence nationale sur le développement économique et régional se tiendra à Québec le 10 mars prochain.

L'ancien président du Mouvement Desjardins présidera cette conférence, à laquelle participeront trois anciens ministres québécois responsables du développement régional, MM. Jacques Léonard, Yvon Picotte et Guy Chevrette, de même que l'archevêque de Rimouski, Mgr Bertrand Blanchet.

Des dirigeants municipaux, dont le président de la Fédération québécoise des municipalités, Michel Belzil, seront également invités.

On s'interrogera notamment sur le modèle imposé par le gouvernement de Jean Charest, soit l'idée de confier à des conférences régionales d'élus la responsabilité du développement régional, au lieu de laisser cette tâche à des organisations de la société civile.

«Est-ce une menace? Est-ce un recul? Il y a certainement beaucoup d'inquiétude à ce sujet», a dit M. Béland hier, en annonçant la tenue de la conférence.

La conférence est organisée par la Fédération québécoise du développement économique et régional, un organisme créé en août dernier.

«La conférence voudra mieux cerner le rôle des acteurs dans le projet de décentralisation en cours, établir une cohésion nationale sur ce qu'on veut décentraliser et contrôler le développement des communautés régionales plutôt que de simplement subir les changements», a déclaré le président de la Fédération, Pierre Drapeau.

Cette conférence se terminera par l'adoption d'une déclaration en faveur du développement économique régional.