L’Ordre des vétérinaires admet ses erreurs

L’Ordre des vétérinaires a admis, lundi, avoir commis des erreurs en incluant les positions de lobbys de défense des animaux dans le rapport sur les pitbulls qu’il a remis au gouvernement du Québec. Ce document excluait la possibilité d’interdire les pitbulls, comme le réclament certaines personnes ayant été blessées par ces chiens. « Indépendamment de leur valeur méthodologique ou scientifique, ces études auraient dû être exclues ou minimalement être nuancées en précisant le conflit d’intérêts de l’auteur de manière spécifique », a écrit l’Ordre dans une lettre ouverte.

À voir en vidéo