Sécurité nautique: l’opération Alcool Zéro se déroule toute la fin de semaine

La consommation d’alcool n’est pas interdite sur les embarcations, mais les conducteurs sont soumis aux mêmes règles que les automobilistes.
Photo: Marcus Cyron Creative Commons La consommation d’alcool n’est pas interdite sur les embarcations, mais les conducteurs sont soumis aux mêmes règles que les automobilistes.

L’opération de sensibilisation à la sécurité nautique « Alcool Zéro » se déroule ce week-end au Québec, en collaboration avec l’Association maritime du Québec, le Conseil canadien de la sécurité nautique et la Sûreté du Québec.

Des policiers effectuent des opérations aux quais et des patrouilles ciblées aux abords de ceux-ci, pour déceler la capacité de conduite affaiblie par l’alcool ou la drogue.

La consommation d’alcool représente 40 % des causes d’incidents impliquant une embarcation nautique. Le soleil, le vent et les mouvements d’une embarcation en raison des vagues sont des facteurs pouvant accroître les effets de l’alcool et des drogues sur les plans d’eau.

La consommation d’alcool n’est pas interdite sur les embarcations, mais les conducteurs sont soumis aux mêmes règles que les automobilistes.

Les contrevenants s’exposent aux sanctions prévues par le Code criminel, soit une amende minimale de 1000 $, jusqu’à une peine d’emprisonnement, selon le nombre de récidives.