Trois Québécois arrêtés pour proxénétisme

Trois Québécois ont été arrêtés pour proxénétisme.
Photo: istock Trois Québécois ont été arrêtés pour proxénétisme.

Trois Québécois ont été arrêtés à Montréal et à Edmonton au mois de juin pour proxénétisme. Ils auraient forcé de jeunes fugueuses mineures à se prostituer à Montréal, à Toronto et en Alberta.

Robertson Cynsurin, 25 ans, et Rony Gustelia, 24 ans, ont été appréhendés à Montréal le 15 juin, tandis que Nadgee Mollenthiel, 21 ans, a été arrêté à Edmonton. Les trois hommes faisaient l’objet d’un mandat d’arrestation pancanadien.

Ils auraient fait « au moins deux victimes », selon le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), « mais les enquêteurs ont des raisons de croire qu’ils auraient pu en faire davantage ».

« Une fois sous l’emprise des proxénètes, les victimes étaient contrôlées par les proxénètes et ont été victimes de violence », a fait savoir le SPVM.

L’enquête du service de police a été lancée il y a trois mois et motivée par des informations remises par des membres du public. Elle n’a aucun lien avec les disparitions de jeunes mineures médiatisées dans les derniers mois, a cependant précisé la porte-parole Andrée-Anne Picard.

Robertson Cynsurin, Nadgee Mollenthiel et Rony Gustelia font face à un total de 22 chefs d’accusation, dont proxénétisme, traite de personnes âgées de moins de 18 ans, complot de commettre un acte criminel, publicité de services sexuels et menaces.

Les enquêteurs invitent toute personne croyant avoir été victime de Robertson Cynsurin, Nadgee Mollenthiel ou de Rony Gustelia à se présenter à son poste de quartier ou à son service de police local pour déposer une plainte.