La chaleur : un problème de santé publique important, selon l’INSPQ

Environnement Canada a diffusé pour mercredi un avertissement de chaleur qui couvre plusieurs régions du sud du Québec.
Photo: Pedro Ruiz Archives Le Devoir Environnement Canada a diffusé pour mercredi un avertissement de chaleur qui couvre plusieurs régions du sud du Québec.

Alors que les Québécois pourraient vivre la journée la plus chaude de leur été, mercredi, un rapport publié récemment par l’INSPQ constate que la chaleur est un problème de santé publique important au pays.

La couverture de la COVID-19 et les 7 premiers articles sont gratuits.

Vous devez avoir un compte pour en profiter.

Créer un compte

?Déjà abonné? .

3 commentaires
  • Daniel Bérubé - Inscrit 13 juillet 2016 12 h 31

    C'est ce qui fait que...

    j'ai un peu de difficulté à comprendre ceux qui se réjouissent à l'arrivé de ces cannicules... disant: "Enfin, de la chaleur !", mais si c'est une chaleur qui fini par incomoder 90% de la population... voir jusqu'à en tuer certaines ou certains, donc se réjouir de quoi à ce moment là ???

  • Roxane Bertrand - Abonnée 13 juillet 2016 14 h 06

    Pays de contraste

    Personnellement, je trouve que l'hiver est plus problématique....trop froid et trop long. Toutefois, il est vrai qu'on est d'avantage prêt à y faire face.

  • Sylvain Auclair - Abonné 13 juillet 2016 17 h 36

    Au Bengladesh...

    des ingénieurs ont mis au point un système de climatisation qui ne coute rien à faire (on trouve les éléments dans les rebuts) et rien à utiliser (ça prend du vent ou un ventilateur), et qui repose sur le principe de l'expansion de l'air.