Mort d’un détenu à Laval

Ottawa — Un détenu qui purgeait une peine à Laval est décédé dans un hôpital de la ville, a annoncé le gouvernement fédéral. Georges Boisvert, 62 ans, purgeait depuis le 16 février 2015 une peine de six ans pour agressions sexuelles, exploitation sexuelle et actes de grossière indécence. Il avait été accusé d’avoir agressé sexuellement son beau-fils pendant près de 20 ans dans les années 1980 et 1990, de l’enfance jusqu’à l’âge adulte, et il avait plaidé coupable à des accusations d’attouchements sexuels sur la demi-soeur de sa première victime lorsqu’elle était mineure. Un porte-parole des Services correctionnels n’était pas en mesure lundi de préciser quelque détail que ce soit quant aux circonstances entourant le décès. « Le Service correctionnel du Canada examinera les circonstances de l’incident », a indiqué le gestionnaire des communications du service, Jean-Yves Roy. Le Centre fédéral de formation à Laval regroupe une unité à sécurité multiple (médium et minimum) de même qu’une unité séparée à sécurité minimale. M. Boisvert se trouvait en unité à sécurité minimum.