18 mois de prison pour France Michaud

France Michaud
Photo: Commission Charbonneau France Michaud

France Michaud, l’ancienne vice-présidente de la firme de génie-conseil Roche, a été condamnée, mercredi, à 18 mois de prison pour sa participation à un stratagème d’attribution de contrats municipaux et de financement politique. Accusée de fraude, de complot pour fraude, d’abus de confiance et d’aide à l’abus de confiance, elle avait été reconnue coupable de tous les chefs d’accusation dont elle faisait l’objet, sauf un, en septembre.

Elle a appris sa peine en Cour criminelle du palais de justice de Joliette mercredi, et a immédiatement pris le chemin de la prison. Le juge Normand Bonin, de la Cour du Québec, lui a imposé la même peine que pour l’ex-maire de Boisbriand, Robert Poirier, aussi condamné dans cette affaire. L’homme, qui a été maire de 1998 à 2005, avait appris la durée de son séjour en prison en mai, mais la peine de Mme Michaud avait été reportée en raison de ses problèmes de santé.

Probation de trois ans

Mme Michaud s’est aussi vu imposer une probation de trois ans et une série de conditions à respecter. Parmi celles-ci, l’interdiction d’entrer en contact avec plusieurs personnes liées à cette affaire, dont Robert Poirier, Lino Zambito et l’ex-mairesse de Boisbriand Sylvie Berniquez Saint-Jean.

Après sa sortie de prison, Mme Michaud devra se trouver un emploi légitime, mais ne pourra occuper de fonctions de gouvernance municipale ou provinciale ni s’occuper de la gestion des biens d’autrui sans dévoiler sa condamnation à son employeur.

4 commentaires
  • Denis Paquette - Abonné 7 juillet 2016 02 h 37

    Une tricheuse

    Une tricheuse au service d'une grande firme, espérons que cela donne une lecon aux autres et que ca inquiete un peut les parrains

  • Michel Thériault - Abonné 7 juillet 2016 07 h 17

    Bonne conduite

    Et elle sortira probablement au bout de 2 mois pour bonne conduite. Elle pourra alors reprendre sa vie avec l'aide du magot qu'elle a volé et qu'elle ne devra évidemment pas rembourser. Ainsi va la vie.

    • Raymond Lutz - Inscrit 7 juillet 2016 08 h 46

      ne boudons pas notre plaisir. Ça fait quand même une méchante tache sur votre CV. Mais ça sera vraiment réjouissant quand un POILITIQUE sera condamné.

  • Cécile Comeau - Abonnée 7 juillet 2016 14 h 09

    Enfin!

    Et de une, en espérant que les autres accusés à des procès liés au même genre de crimes la suivront aussi. Comme elle n'est que du menu fretin, je ronge mon frein en attendant les plus gros poissons. Surtout que le plus gros requin semble avoir filé entre les mailles du filet. Frustrant.