L'ancien recteur François Tavenas est décédé

Québec — L'ancien recteur de l'Université Laval, François Tavenas, est décédé après avoir été foudroyé par une crise cardiaque au petit matin hier, a fait savoir son épouse à des amis de Québec. Il était âgé de 61 ans.

Il avait quitté Québec en 2003 pour entrer en fonction à l'Université du Luxembourg le 1er décembre de la même année. Il y était premier recteur.

Le décès de M. Tavenas a été accueilli avec un sentiment d'incrédulité et de vive consternation par la Conférence des recteurs et des principaux des universités du Québec (CREPUQ).

«En François Tavenas, le monde universitaire perd l'un de ses grands leaders. Doté d'une intelligence, d'une compétence et d'une capacité de travail hors du commun, François Tavenas a laissé sa marque partout où il est passé, et nul doute que ses collègues de la CREPUQ garderont de lui un souvenir impérissable», a déclaré le président de l'organisme, Robert Lacroix, aussi recteur de l'Université de Montréal.

Né le 12 septembre 1942 à Bourg-de-Péage, en France, François Tavenas était diplômé en génie civil de l'Institut national des sciences appliquées de Lyon et docteur en géotechnique de l'Université de Grenoble.

M. Tavenas a mené toute sa carrière universitaire au Québec. Entré en 1968 à l'Université Laval de Québec comme maître assistant, il a gravi les échelons pour devenir doyen de la faculté des sciences et de génie entre 1985 et 1989. En 1989, il est devenu vice-recteur de l'université McGill de Montréal. En 1997, il est retourné à l'Université Laval, où il a été élu recteur. Il a été en poste jusqu'en 2002.

M. Tavenas, président de la Conférence des recteurs et des principaux des universités du Québec de 1999 à 2001, s'est fortement engagé dans le développement économique de la région de Québec pendant son mandat de recteur. Il a assumé, entre autres, la présidence du Parc technologique du Québec métropolitain et du Comité Québec Capitale.