Couillard veut créer une grappe du véhicule électrique à Montréal

Le premier ministre Couillard entend soutenir une véritable grappe du véhicule électrique.
Photo: Jacques Nadeau Le Devoir Le premier ministre Couillard entend soutenir une véritable grappe du véhicule électrique.

Le premier ministre Philippe Couillard entend faire de Montréal une plaque tournante dans la conception et la fabrication de véhicules électriques.

S’adressant aux participants du 29e Symposium mondial du véhicule électrique qui se tient dans la métropole, M. Couillard a annoncé son intention de créer et de soutenir une véritable grappe du véhicule électrique.

Prenant l’exemple de la grappe en aérospatiale, le premier ministre a rappelé que la région de Montréal regroupe déjà une chaîne d’approvisionnement bien constituée d’assembleurs, de fabricants de composantes et d’intégrateurs pour réaliser cette avancée.

M. Couillard a ainsi précisé que la grappe est donc présente dans les faits et qu’il fallait maintenant la constituer de façon plus formelle en y impliquant, outre le secteur manufacturier, les institutions d’enseignement et les donneurs d’ordre publics, notamment Hydro-Québec.
 

Stratégie montréalaise

Le maire de Montréal, Denis Coderre, a pour sa part présenté la stratégie d’électrification de la ville, qui s’appuie notamment sur l’électrification de la flotte de véhicules municipaux, des autobus, de l’autopartage et des bornes de recharge.

M. Coderre a également fait part de l’intention de son administration de créer un Institut pour l’électrification des transports en collaboration avec le milieu universitaire dont la mission sera de développer, expérimenter et promouvoir les innovations en matière de transport électrique et intelligent.

Le maire a ainsi promis de créer un corridor d’essai pour servir de vitrine commerciale aux nouvelles technologies qui sera mis à la disposition des manufacturiers afin qu’ils puissent expérimenter les nouvelles technologies et en accélérer la commercialisation.


 
4 commentaires
  • François Dugal - Inscrit 20 juin 2016 11 h 12

    Pensée magique

    Monsieur le premier ministre Couillard ne dis pas ce qu'il pense et ne pense pas ce qu'il dit, ne l'oublions jamais.

  • Jean-Marie Comeau - Abonné 20 juin 2016 12 h 59

    Le pouvoir de la naïveté.

    J'aimerais que les médias nous présentent les gestes effectivement posés par nos politiciens au lieu de leurs annonces. Nos réflexions politiques pourraient se baser sur du concret et non sur du vent.

  • J-Paul Thivierge - Abonné 20 juin 2016 22 h 09

    Le monorail électrique suspendu

    J'ai bien hâte de voir comment les politiciens vont se comporter dans ce dossier de transport collectifs propre et innovateur et plus tard une technologie intéressante et exportable

  • Brigitte Garneau - Abonnée 21 juin 2016 14 h 37

    Excellente nouvelle....

    «Le premier ministre Philippe Couillard entend faire de Montréal une plaque tournante dans la conception et la fabrication de véhicules électriques.» Bravo! Mais...il entend faire du Québec «le passage obligé» de pétrole lourd (dirty oil) de l'Alberta sur plus de700 km de terres et plus de 800 cours d'eau...CHERCHEZ L'ERREUR!