Appel du pape contre le travail des enfants, «esclavage moderne»

Karam al-Zaaneen, un jeune Palestinien de 13 ans, récupérait du plastique dans la fosse à ordures de Beit Hanun, au nord de Gaza, le 18 mai dernier.
Photo: Mahmud Hams Agence France-Presse Karam al-Zaaneen, un jeune Palestinien de 13 ans, récupérait du plastique dans la fosse à ordures de Beit Hanun, au nord de Gaza, le 18 mai dernier.

Cité du Vatican — Le pape François a lancé dimanche lors de l’angélus un appel à la communauté internationale à redoubler d’efforts pour « supprimer les causes » du travail des enfants à travers le monde, une forme d’« esclavage moderne ».

« Aujourd’hui est commémorée la Journée mondiale contre le travail des mineurs. Nous devons tous relancer les efforts pour supprimer les causes de cet esclavage moderne », a déclaré le pape sur la place Saint-Pierre, lors d’une cérémonie retransmise en mondiovision.

« Des millions d’enfants se voient privés de certains de leurs droits fondamentaux et se trouvent exposés à de graves dangers. Il y a tant d’enfants esclaves aujourd’hui ! », a observé Jorge Bergoglio.

Selon des données de l’ONU, quelque 168 millions d’enfants travaillent, dont plus de la moitié dans des emplois mettant en danger leur santé, notamment dans des mines et des carrières.