L'Auberge Grand-Mère endommagée par le feu

Trois-Rivières — L'incendie qui a causé de lourds dommages à l'Auberge Grand-Mère, tôt hier matin, serait d'origine criminelle.

En milieu de journée, les pompiers de la Ville de Shawinigan ont en effet transféré l'enquête à la Sûreté du Québec après avoir découvert des indices douteux à l'intérieur de l'auberge. «Nous avons des motifs de croire que cet incendie n'est pas accidentel mais bien criminel. Nous sommes sur le point d'obtenir un mandat de perquisition pour aller fouiller la scène d'incendie à notre tour», a indiqué l'agent aux affaires publiques de la Sûreté du Québec, Daniel Lamirande.

Le feu a pris naissance vers 3 h dans l'ancienne partie du complexe hôtelier, plus précisément dans un secteur où se trouvent les cuisines. Même si le bâtiment disposait d'un système d'alarme, ce dernier n'aurait pas fonctionné, car c'est un passant qui a alerté les pompiers avec son téléphone portable.

À leur arrivée, les pompiers de Shawinigan, les policiers de la Sûreté du Québec et les ambulanciers ont procédé à l'évacuation des 18 clients qui séjournaient à l'auberge. Aucun employé ne se trouvait alors à l'intérieur. Les clients, qui résidaient tous dans la nouvelle partie, ont été invités à quitter les lieux le plus rapidement possible. Heureusement, aucun d'entre eux n'a été blessé.

Une trentaine de pompiers ont combattu les flammes. «Ils ont réussi à limiter les dégâts car seulement 10 % de la structure de l'édifice a été endommagé. Par contre, les dommages causés par l'eau sont beaucoup plus importants», a précisé Mme Thérèse Boutin, de la Ville de Shawinigan.

Le propriétaire de l'auberge, Yvon Duhaime, était sur place hier matin pour constater l'ampleur des dégâts. C'est la troisième fois qu'il est victime d'un incendie en 14 ans.

L'Auberge Grand-Mère s'était également retrouvée au centre d'une controverse. L'opposition à Ottawa avait en effet accusé l'ex-premier ministre Jean Chrétien de conflit d'intérêts pour avoir incité la banque fédérale de développement à prêter 615 000 $ au propriétaire Yvon Duhaime.