cache information close 

Le FRAPRU expulsé de chez Bombardier

Photo: Pedro Ruiz Le Devoir François Saillant

Des membres du Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) ont été expulsés mercredi matin des bureaux de Bombardier, où ils s’étaient rendus pour dénoncer l’imposante aide financière accordée à l’entreprise par le gouvernement. « Si le gouvernement Couillard est capable d’investir 1,3 milliard dans une compagnie qui annonce simultanément la perte de 2400 emplois, pourquoi ne pourrait-il pas poursuivre et augmenter le financement du logement social ? » a demandé le coordonnateur du FRAPRU, François Saillant. Le Service de police de la Ville de Montréal a expulsé les manifestants, mais n’a remis aucun constat d’infraction.