Triste anniversaire - Commémoration de la destruction de la navette Columbia

Cap Canaveral, Floride — Une cérémonie a été organisée hier au Centre spatial Kennedy de Cap Canaveral, en Floride, pour le premier anniversaire de la destruction de Columbia, qui avait explosé à son retour sur Terre avec sept personnes à bord.

La navette américaine, qui revenait d'une mission de 16 jours dans l'espace, s'est désintégrée le 1er février 2003 au-dessus du Texas lors de sa rentrée dans l'atmosphère. Tous les occupants ont péri: le commandant Rick Husband, 45 ans, William McCool, 41 ans, Michael Anderson, 43 ans, David Brown, 46 ans, Kalpana Chawla, 41 ans, Laurel Clark, 41 ans, et le premier astronaute israélien Ilan Ramon, 48 ans.

«Il y a un an, à cette heure précise, l'inimaginable s'est produit», a rappelé le directeur du Centre, Jim Kennedy, devant une centaine d'employés de la NASA, de volontaires ayant participé à la récupération des débris du vaisseau spatial et d'admirateurs du programme spatial, tous tenant une longue rose à la main.

«Ils étaient nos amis. Ils étaient nos héros. Leur perte ne sera pas vaine. Nous reviendrons plus grands, meilleurs et plus forts que jamais et je peux vous assurer que l'équipe et leurs familles aimées ne seront jamais, jamais oubliés», a-t-il ajouté devant le mémorial aux spationautes.

La cérémonie a commencé à 9h, au moment où la communication a été interrompue avec Columbia. Elle s'est achevée à 9h16, à l'heure où la navette aurait dû atterrir.