Une manifestation perturbe la présence de Martin Coiteux à Montréal

La manifestation a éclaté avant l’aube sur la rue Sherbrooke Ouest, face au Club Mont-Royal, au centre-ville de Montréal.
Photo: Jacques Nadeau Le Devoir La manifestation a éclaté avant l’aube sur la rue Sherbrooke Ouest, face au Club Mont-Royal, au centre-ville de Montréal.

La présence annoncée du président du Conseil du trésor du Québec, Martin Coiteux, devant un auditoire réuni à Montréal, tôt vendredi matin, a attiré plusieurs enseignants membres des huit syndicats affiliés à la Fédération autonome de l’enseignement (FAE), qui ont manifesté.

La manifestation a éclaté avant l’aube sur la rue Sherbrooke Ouest, face au Club Mont-Royal, au centre-ville de Montréal.

Cependant, Marie-Ève Pelletier, une attachée de presse du ministre Coiteux, a indiqué après l’arrivée des manifestants que l’allocution que devait livrer le président du Conseil du trésor à cet endroit avait été annulée quelques jours plus tôt.

Jeudi, le président de la FAE, Sylvain Mallette, a dénoncé avec vigueur l’éviction pendant la nuit précédente d’une soixantaine de ses militants d’un campement temporaire qui avait été érigé devant un immeuble de Montréal où le ministère de l’Éducation occupe des bureaux.

Les manifestants de la FAE annoncent qu’ils poursuivront leurs actions tout l’avant-midi de vendredi dans différents lieux gardés secrets.

L'organisation syndicale exige notamment le respect du droit de manifester, mais aussi de meilleures conditions de travail pour les enseignants et de meilleures conditions d’apprentissage pour les élèves.