Le procès de Richard Bain encore reporté

Le procès de Richard Bain, accusé du meurtre prémédité du technicien de scène Denis Blanchette lors du rassemblement de victoire de la nouvelle première ministre péquiste Pauline Marois, au Métropolis, en 2012, a connu un nouveau report. Le juge Guy Cournoyer, de la Cour supérieure, a accepté jeudi de reporter au 24 mai 2016 le processus de sélection des jurés pour éviter de risquer qu’un verdict de culpabilité soit cassé en appel. L’avocat de Richard Bain, Alan Guttman, a demandé ce délai parce qu’il s’est dit incapable de trouver un psychiatre pour procéder à une nouvelle évaluation de son client, entre autres parce que « la nature des faits de la cause fait que plusieurs préfèrent ne pas être impliqués ». Me Guttman a dit avoir besoin de cette évaluation pour prouver que son client n’était pas criminellement responsable de ses actes la nuit de la fusillade, car il prenait alors des antidépresseurs qui ont plusieurs effets secondaires, dont des hallucinations et des changements en termes de personnalité. Bain fait aussi face à deux chefs de tentative de meurtre Il est aussi accusé de plusieurs chefs liés aux armes à feu.

1 commentaire
  • Catherine-Andrée Bouchard - Abonnée 31 juillet 2015 08 h 08

    Ce procès ne me fera pas rire...

    Lorsque les avocats tenteront d'arguer s'il était responsable de ses actes ou non!!!

    C'est un fou furieux et rien de plus...

    Au moins lui n'a pas de médecins ou de juges pour le supporter...

    En tôle au p.s.!!! Car si je ne m'abuse, le temps passé en cabane avant procès compte double, non? Je suis pas sûre....