Les liaisons de Via Rail interrompues par un déraillement reprennent

Au total, environ 1500 passagers ont été touchés par l’interruption de service.<br />
Photo: Jacques Nadeau Archives Le Devoir Au total, environ 1500 passagers ont été touchés par l’interruption de service.

Les trajets de Via Rail interrompus en raison d'un déraillement samedi ont repris du service dimanche, a annoncé la compagnie par voie de communiqué.

Le déraillement d’un train du Canadien National (CN) avait contraint Via Rail à suspendre samedi ses liaisons dans les deux directions entre Toronto et Montréal, de même qu’entre Toronto et Ottawa.

Selon Via Rail, des retards sont prévus sur ces trajets toute la journée « en raison d’une imposition d’une marche au ralenti sur le site de l’incident ainsi qu’une possibilité de congestion de la voie ferrée ».

Via Rail a indiqué que quelque 700 passagers qui se trouvaient dans les trains forcés d’interrompre leur trajet avaient été conduits vers leur destination finale par d’autres moyens de transport.

Au total, environ 1500 passagers ont été touchés par l’interruption de service.

Un porte-parole du CN, Brent Kossey, a affirmé que sept wagons d’un train qui se dirigeait vers l’ouest avaient déraillé près de Bowmanville, en Ontario, samedi vers 14h15.

Bowmanville est située à une soixantaine de kilomètres à l’est de Toronto.

Selon M. Kossey, aucune blessure n’a été signalée et aucune matière dangereuse n’est impliquée dans le déraillement.

L’incident fait l’objet d’une enquête pour en déterminer la cause.