Une évaluation psychiatrique pour Esseghaier

Toronto — La Couronne demande une évaluation pour déterminer si Chiheb Esseghaier, condamné pour avoir comploté afin de faire dérailler un train de passagers de Via Rail, était apte à subir son procès et peut par conséquent se voir infliger une peine appropriée. La procureure Marcy Henschel a affirmé à l’audience sur la peine pour le Montréalais, jeudi, que la Couronne réclamerait une évaluation si le juge ne l’ordonne pas lui-même. La Dre Lisa Ramshaw, qui a réalisé une évaluation psychiatrique de Chiheb Esseghaier, a témoigné plus tôt cette semaine croire que l’homme d’origine tunisienne n’est pas apte pour les procédures, car il est probablement schizophrène. Me Henschel a soutenu que la preuve montrait des motifs raisonnables de mener une autre évaluation et de désigner un conseiller juridique pour Chiheb Esseghaier, qui s’est défendu seul avec un ami de la cour.