Les cigarettiers se défendent

Les plus grands fabricants de cigarettes du pays étaient réunis en cour à Montréal jeudi afin d’expliquer pourquoi ils croient qu’ils ne devraient pas verser plus de 1 milliard de dollars aux victimes du tabac d’ici la fin du mois. Un juge a déterminé, il y a un peu plus d’un mois, qu’Imperial Tobacco, Rothmans — Benson Hedges et JTI Macdonald devaient verser plus de 15,6 milliards de dollars aux fumeurs qui sont soit tombés malades, soit devenus dépendants de la cigarette. Le jugement indiquait que les entreprises devaient faire un premier versement de 1,1 milliard de dollars dans les 60 jours suivant la décision, que la cause soit portée en appel ou non. Cette date limite est le 26 juillet.