La Croix-Rouge a octroyé la quasi-totalité des dons

La division québécoise de la Croix-Rouge est venue en aide à 3236 personnes depuis les événements survenus le 6 juillet 2013.
Photo: Jacques Nadeau Archives Le Devoir La division québécoise de la Croix-Rouge est venue en aide à 3236 personnes depuis les événements survenus le 6 juillet 2013.

Près de deux ans après l’accident ferroviaire qui a détruit le centre-ville de Lac-Mégantic, la quasi-totalité de l’argent amassé par la Croix-Rouge a été octroyée à la communauté ébranlée. Au total, plus de 12 millions de dollars ont été versés jusqu’à maintenant et 2,8 millions devraient l’être au cours de la prochaine année.

La division québécoise de la Croix-Rouge a fait savoir jeudi matin qu’elle est venue en aide à 3236 personnes depuis les événements survenus le 6 juillet 2013, y compris des enfants endeuillés et des citoyens ayant perdu leur emploi.

Elle a également soutenu 232 entreprises, 17 organismes à but non lucratif et plus de 150 projets.

« La générosité de la population a mené notre équipe à mettre en place un programme d’aide en plusieurs volets qui a permis d’aider directement une personne sur deux à Lac-Mégantic », affirme le directeur général de la Croix-Rouge au Québec, Michel Léveillé.

« Les dons qui ont été faits au fonds de la Croix-Rouge en soutien à Lac-Mégantic nous ont grandement touchés et continuent d’être porteurs d’espoir », ajoute la mairesse de Lac-Mégantic, Colette Roy Laroche.

Encore un an

En incluant les intérêts accumulés, 14,8 millions de dollars ont été récoltés par la Croix-Rouge dans la foulée de la tragédie de Lac-Mégantic. La plus grande part des 12 millions octroyés à ce jour l’a été pour venir en aide aux sinistrés, aux évacués, aux travailleurs ayant perdu leur emploi et aux familles endeuillées (4,2 millions), ou encore pour relancer l’économie locale (2 millions).

« On a permis aux familles de se rétablir et on a contribué à reconstruire la communauté », explique M. Léveillé.

La majeure partie des 2,8 millions restants devrait être octroyée d’ici un an. Cette somme servira principalement au rétablissement et à la reconstruction de la communauté, par l’entremise de différents projets.

« On travaille sur certains projets avec des organismes communautaires pour faire en sorte qu’il n’y ait pas d’interruption de services, on offre encore du soutien à des familles pour la reconstruction de maisons ou de logements et on veut contribuer à la relance du centre-ville de Lac-Mégantic, précise le directeur général de la Croix-Rouge au Québec. Les sommes recueillies vont être investies jusqu’au dernier sou. »

L’organisation occupe toujours un bureau derrière le centre sportif de Lac-Mégantic et compte sur une équipe d’employés et de bénévoles qui travaillent spécifiquement sur les programmes mis en place à la suite des événements de juillet 2013.

En plus de l’aide apportée par la Croix-Rouge, quelque 4000 personnes qui ont intenté une action collective contre les 25 entreprises impliquées dans la tragédie toucheront éventuellement leur part du fonds d’indemnisation de 431,5 millions. Celui-ci a été accepté le 8 juin par tous les intervenants, sauf le Canadien Pacifique, qui considère l’entente injuste.