L'hommage aux victimes des tours jumelles

«Reflecting Absence», un projet comportant deux bassins, a été choisi hier comme monument aux morts du World Trade Center, après un concours international de huit mois auquel ont été soumises plus de 5000 propositions.
Photo: Agence Reuters «Reflecting Absence», un projet comportant deux bassins, a été choisi hier comme monument aux morts du World Trade Center, après un concours international de huit mois auquel ont été soumises plus de 5000 propositions.

«Reflecting Absence», un projet comportant deux bassins, a été choisi hier comme monument aux morts du World Trade Center, après un concours international de huit mois auquel ont été soumises plus de 5000 propositions.

Ce monument commémoratif d'eau et de pierre, imaginé par Michael Arad, a été retenu par un jury de 13 membres — artistes, architectes et autres — après des mois d'intenses délibérations, a affirmé à l'Associated Press une source proche du dossier. La Lower Manhattan Development Corporation, qui supervise la reconstruction du site, devait annoncer publiquement sa décision hier soir. Le monument rendra hommage à toutes les victimes des détournements d'avion du 11 septembre 2001, mortes dans les tours jumelles, au Pentagone et dans le crash en Pennsylvanie. Il honorera aussi la mémoire des six personnes tuées dans l'attentat à la bombe commis contre le World Trade Center en 1993. Le 19 décembre, le gouverneur de l'État de New York, George Pataki, avait présenté le projet Tour de la liberté des architectes Daniel Libeskind et David Childs, qui élèvera ses 532,8 mètres sur Ground Zero.